August 13, 2019 / 2:37 PM / 3 months ago

Les droits US sur certains produits chinois repoussés

WASHINGTON/HONG KONG (Reuters) - Les Etats-Unis reporteront à décembre des droits de douane de 10% sur certains produits chinois importés, dont les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les consoles de jeu vidéo, qui auraient dû s’appliquer le mois prochain, virage soudain d’une ligne de conduite qui se voulait intransigeante dans le conflit commercial qui les opposent à la Chine.

Les Etats-Unis reporteront à décembre des droits de douane de 10% sur certains produits chinois importés, dont les téléphones mobiles, les ordinateurs portables et les consoles de jeu vidéo, qui auraient dû s'appliquer le mois prochain, virage soudain d'une ligne de conduite qui se voulait intransigeante dans le conflit commercial qui les opposent à la Chine. /Photo d'archives/REUTERS/Aly Song

Le décision communiquée par l’Office du représentant américain au Commerce (USTR) est tombée quelques minutes après l’annonce par le ministère chinois du Commerce chinois d’un échange téléphonique entre le vice-Premier ministre Liu He et les responsables commerciaux américains.

Les produits dont les droits sont repoussés au 15 décembre sont “les ordinateurs, les consoles de jeu vidéo, certains jouets, les écrans d’ordinateur et certains produits de confection et de la chaussure”, a expliqué l’USTR, qui a par la suite publié une liste détaillée de 21 pages.

Un autre groupe de produits échappera définitivement aux droits de douane “sur la base d’éléments touchant à la santé, à la sécurité, à la sûreté nationale et d’autres éléments”, a ajouté l’USTR sans les détailler.

La taxe prévue de 10% s’appliquera bien en revanche le 1er septembre sur d’autres produits électroniques, des produits alimentaires chinois et certains vêtements.

Soeront notamment taxées le mois prochain les importations de montres et enceintes connectées, ainsi que les écouteurs Bluetooth - une catégorie estimée à 17,9 milliards de dollars l’an dernier par la Consumer Technology Association.

Les écrans plats chinois, d’un montant de 4,5 milliards de dollars, seront aussi visés par les tarifs dès septembre après avoir été épargnés par la première salve de taxes il y a plus d’un an.

Restent aussi sur la liste les animaux vivants, les produits laitiers, les skis, balles de golf, lentilles de contact et autres batteries au lithium ion.

D’après les calculs de Reuters, le report pourrait concerner environ la moitié des 300 milliards de dollars initialement prévus. Les biens chinois qui seront taxés le 15 décembre ont représenté des importations de 156 milliards de dollars l’an dernier, selon les données du gouvernement.

Ce délai sera un soulagement pour les distributeurs américains.

Même si certains comptaient de toute façon faire le plein d’articles à vendre en fin d’année avant même la date d’origine d’imposition des droits de douane, soit le 1er septembre, certains auraient subi l’impact de ces taxes sur des commandes complémentaires intervenant durant la période des fêtes de fin d’année.

Au-delà, les annonces sont de nature à apaiser des acteurs économiques qui redoutent que les conflits commerciaux ne viennent donner un coup de frein brutal à la croissance économique mondiale.

Goldman Sachs écrivait dimanche que la peur de voir le conflit commercial sino-américain déboucher sur une récession augmentait, la banque de Wall Street elle-même n’attendant plus d’accord entre les deux pays avant l’élection présidentielle américaine de novembre 2020.

“ÇA VA PEUT-ÊTRE CHANGER”

Le vice-Premier ministre chinois Liu He s’est entretenu avec Robert Lighthizer, le représentant américain au Commerce, et Robert Mnuchin, le secrétaire au Trésor, mardi soir, a dit le ministère chinois du Commerce dans un communiqué.

La Chine a exprimé ses réserves solennelles quant au projet américain d’imposer de nouveaux droits de douane sur des produits chinois à compter du 1er septembre, est-il écrit dans le communiqué, qui ne fait aucune mention des dernières annonces américaines.

“Les deux parties ont convenu de se parler à nouveau au téléphone en l’espace de deux semaines”, ajoute le ministère.

Le ministre du Commerce Zhong Shan et Yi Gang, le gouverneur de la Banque populaire de Chine (BPC), ont également participé à l’entretien téléphonique.

Le président Donald Trump avait annoncé le 1er août qu’il imposerait des droits de douane de 10% sur 300 milliards de dollars de produits chinois importés, reprochant à la Chine de ne pas tenir sa promesse d’acheter de plus de produits agricoles américains.

Donald Trump semblait espérer mardi que la situation change de ce point de vue.

“Comme d’habitude, la Chine a dit qu’elle achèterait ‘beaucoup’ à nos remarquables agriculteurs américains. Pour l’instant, elle n’a pas joint les actes à la parole mais ça va peut-être changer”, a tweeté le président, qui a aussi reconnu avoir voulu le report au 15 décembre pour “préserver les achats de Noël” des consommateurs.

L’annonce a été saluée par les marchés financiers. Les Bourses européennes se sont retournées à la hausse, à l’image du CAC 40 parisien qui a gagné 0,99%, et Wall Street a pris plus de 1%, grâce entre autres à un bond de 4,23% d’Apple. [.EUFR][.NFR]

Avec Makini Brice et Susan Heavey à Washington, Wilfrid Exbrayat et Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below