July 31, 2019 / 5:31 PM / 3 months ago

Accor s'attend à une nouvelle année record en 2019

PARIS (Reuters) - Accor s’est déclaré confiant dans ses perspectives 2019 après une hausse de 5,1% de son résultat opérationnel au premier semestre, grâce à ses efforts de restructuration et à l’amélioration de l’activité en Asie.

Accor a annoncé une hausse de 5,1% de son résultat opérationnel au premier semestre, grâce à ses efforts de restructuration et à l'amélioration de l'activité en Asie, ce qui conduit le numéro un mondial de l'hôtellerie à prévoir une nouvelle "année record" en 2019. /Photo d'archives/REUTERS/Mal Langsdon

Le groupe français, qui exploite des chaînes haut de gamme telles que Raffles et Sofitel ainsi que des marques économiques telles que Ibis, a ainsi déclaré s’attendre à une nouvelle hausse de ses bénéfices en 2019.

Le revenu par chambre disponible (revPAR), principal indicateur de l’activité devrait ainsi progresser d’environ 3% sur l’année (+2,9% au premier semestre), la situation en Asie-Pacifique s’améliorant progressivement au deuxième semestre.

Au total, le groupe vise un Ebitda compris entre 820 et 850 millions d’euros cette année, contre 712 millions en 2018.

“L’exécution de notre plan de marche et la dynamique de notre activité nous permettent ainsi de viser une nouvelle année record en 2019”, a déclaré le PDG du groupe, Sébastien Bazin, dans un communiqué.

Le numéro un européen de l’hôtellerie, qui contrôle près de 4.800 hôtels dans 100 pays, a réduit ses coûts et s’est développé en Asie et dans le segment du luxe.

Il a également investi dans de nouveaux domaines, tels que les services de conciergerie, afin d’accélérer sa croissance et de faire face à la concurrence d’Airbnb et des agences de voyages en ligne.

Dans la région Asie-Pacifique, le RevPAR, qui avait reculé de 0,6% au premier trimestre, a progressé de 0,3% au deuxième trimestre. Cette tendance positive devrait se poursuivre au cours de la seconde partie de l’année, notamment en Australie, même si la situation reste plus difficile en Chine, en raison des tensions avec les Etats-Unis, a déclaré lors d’une conférence téléphonique, Jean-Jacques Morin, directeur général adjoint en charge des Finances.

Accor a engagé des discussions avec plusieurs investisseurs dans le cadre d’une éventuelle cession des actifs immobiliers de sa filiale polonaise Orbis, dont la valeur brute est estimée à 1,1 milliard d’euros, a-t-il confirmé.

Le titre Accor a enregistré une progression de moins de 9% depuis le début de l’année, sous-performant ainsi celle du CAC 40 (+17%).

Dominique Vidalon, avec Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below