July 30, 2019 / 6:32 AM / 2 months ago

Bayer juge son objectif annuel plus difficile à atteindre

FRANCFORT (Reuters) - Le groupe chimique Bayer, dernier fournisseur de produits agricoles en date à être affecté par les inondations de fermes aux Etats-Unis, a estimé mardi que son objectif annuel serait plus difficile à atteindre.

Le groupe chimique Bayer, dernier fournisseur de produits agricoles en date à être affecté par les inondations de fermes aux Etats-Unis, a estimé mardi que son objectif annuel serait plus difficile à atteindre. /Photo prise le 13 mai 2019/REUTERS/Benoît Tessier

Vers 9h30, l’action chutait de 4,03% à la Bourse de Francfort, deuxième plus forte baisse de l’indice DAX 30, lui-même en repli de 0,38%.

Dans un communiqué, Bayer déclare toujours viser une hausse de son Ebitda (bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements) à 12,2 milliards d’euros, avant éléments exceptionnels et hors effets de change. Il ajoute également toujours prévoir la cession de sa division de santé animale.

“Cependant, cet objectif devient de plus en plus ambitieux au regard de l’environnement de marché pour la division Crop Science”, ajoute-t-il.

Cette division inclut les pesticides et les semences. Sur le trimestre, elle a accru ses ventes de près de 60% à 4,8 milliards d’euros, grâce notamment à Monsanto, racheté l’an dernier pour 63 milliards de dollars. Les ventes à périmètre comparable et ajustés des effets de change sont cependant en repli de 9,9%.

“Les inondations et pluies diluviennes dans le centre-ouest des Etats-Unis, ainsi que la sécheresse dans de nombreux pays d’Europe et au Canada, ont eu un effet négatif. Les litiges commerciaux en cours ont également pesé sur l’activité”, a-t-il déclaré.

L’Ebitda ajusté a progressé d’environ 25% à 2,9 milliards d’euros grâce notamment au Xarelto, un médicament destiné à la prévention des accidents vasculaires cérébraux, et à l’Eylea, un traitement oculaire. Il est globalement conforme aux attentes des analystes.

Mais le nombre de plaintes contre les effets sur la santé des désherbants Roundup et RangerPro, hérités de l’achat de Monsanto, ne cesse de croître et a atteint 18.400, contre 13.400 en avril.

La capitalisation boursière de Bayer a fondu de plus de 30 milliards d’euros depuis août après qu’un jury californien a considéré que son désherbant à base de glyphosate était à l’origine du cancer développé par un agent d’entretien.

Bayer estime cependant que le verdict rendu par ce jury n’est pas cohérent avec les conclusions rendues par les autorités réglementaires compétentes sur le Roundup et fondées sur des études scientifiques.

Ludwig Burger, Catherine Mallebay-Vacqueur et Claude Chendjoou pour le service français, édité par Gwénaëlle Barzic et Jean-Michel Bélot

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below