July 26, 2019 / 6:47 AM / 4 months ago

Les valeurs à suivre à Paris et en Europe

PARIS (Reuters) - Les valeurs à suivre vendredi à la Bourse de Paris et en Europe :

Lagardère, qui est à suivre venredi à la Bourse de Paris, a annoncé jeudi un CA à 3,612 milliards d'euros au S1, en hausse de 6,7% à périmètre comparable. Lagardère dit prévoir pour 2019 une croissance de l'Ebit basée sur la fourchette visée de 4% à 6% à a change constant et hors acquisition de HBF. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

* RENAULT a averti vendredi sur son chiffre d’affaires 2019 à cause de la dégradation du marché automobile mondial, mais a confirmé son objectif de marge qu’il entend atteindre grâce à ses réductions de coûts et ses nouveaux lancements du second semestre, Clio en tête.

* EDF a annoncé vendredi des performances opérationnelles globalement stables au premier semestre 2019, marqué notamment par des conditions de prix de marché favorables en France, et a confirmé l’ensemble de ses objectifs pour la période 2019-2020.

* SUEZ a publié vendredi des résultats en hausse au titre du premier semestre 2019, tirés par ses activités à l’international dans l’eau pour les industriels et a confirmé l’ensemble de ses objectifs annuels. Son directeur général, Bertrand Camus, a déclaré à la presse qu’il voulait revoir la stratégie à long terme du groupe.

* KERING a vu sa croissance organique se tasser au deuxième trimestre avec le ralentissement de Gucci, dont la performance a toutefois largement tiré les résultats semestriels du groupe de luxe, dont la marge a atteint un record.

* VIVENDI a confirmé avoir mandaté des banques pour céder jusqu’à 50% de sa maison de disques Universal Music Group qui a enregistré des résultats spectaculaires au premier semestre, permettant au géant des médias et du divertissement de multiplier par trois son résultat net.

* CARREFOUR a publié des résultats en hausse au premier semestre grâce à ses performances au Brésil et à une amélioration en France, où le résultat opérationnel signe sa première progression depuis trois ans.

* MICHELIN a confirmé ses objectifs annuels après un premier semestre marqué par des résultats en hausse grâce au positionnement tarifaire premium du fabricant de pneumatiques, même si la dégradation des marchés automobiles a tout de même rogné la marge.

* Vodafone a annoncé vendredi scinder son activité d’antennes sur une dizaine de marchés en Europe pour la loger au sein d’une nouvelle entité qu’il pourrait potentiellement coter, une opération susceptible, selon lui, de créer de la valeur pour les actionnaires.

* ENI - Le groupe pétrolier italien a fait état vendredi d’un bénéfice net ajusté en baisse de 27%, sous les attentes, pénalisé par la baisse des prix du pétrole et du gaz.

* NESTLE a fait état vendredi d’une accélération de la croissance de ses ventes au premier semestre grâce à une solide demande pour ses produits aux Etats-Unis et au Brésil.

* SAINT GOBAIN a annoncé un chiffre d’affaires en hausse de 4,3% a 21,677 milliards d’euros au premier semestre et un bénéfice d’exploitation en hausse de 8,2% à 1,638 milliard d’euros. Le leader mondial de la production et de la distribution de matériaux de construction a confirmé ses objectifs 2018.

* LAGARDERE a annoncé jeudi un CA à 3,612 milliards d’euros au S1, en hausse de 6,7% à périmètre comparable. Lagardère dit prévoir pour 2019 une croissance de l’Ebit basée sur la fourchette visée de 4% à 6% à a change constant et hors acquisition de HBF.

* SOPRA STERIA a relevé vendredi son objectif de croissance organique annuel et confirmé ses autres objectifs 2019.

* SPIE prévoit une marge d’Ebita d’au-moins 6% en 2019 et une croissance de la production de 2,5% à 4,5% pour l’année, à taux de changes constant, après des revenus en hausse de 3,7% et un Ebita en progression de 45% au S1.

* GTT a publié jeudi des résultats en baisse au titre du premier semestre 2019, pénalisés notamment par l’augmentation de ses charges externes, mais le groupe a ajusté à la hausse ses objectifs annuels et propose un acompte sur dividende en nette hausse.

* ADP, dont la privatisation est en suspens, a annoncé jeudi relever son hypothèse de trafic pour 2019, prévoyant désormais une croissance de 3,0% à 3,5% au lieu de 2,5%-3,0%, après des hausses à deux chiffres du trafic en Amérique au premier semestre.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below