July 24, 2019 / 6:05 PM / 4 months ago

Vallourec: Fort rebond de l'Ebitda au 1er semestre, objectifs confirmés

PARIS (Reuters) - Vallourec a publié mercredi des résultats en nette amélioration au premier semestre 2019, marqués par un résultat brut d’exploitation (RBE) largement positif et une forte baisse de sa consommation de trésorerie, et a confirmé l’ensemble de ses objectifs annuels.

Vallourec a publié mercredi des résultats en nette amélioration au premier semestre 2019, marqués par un résultat brut d'exploitation (RBE) largement positif et une forte baisse de sa consommation de trésorerie, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs annuels. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

Le producteur de tubes sans soudure en acier, qui bénéficie d’une reprise de son activité pétrole et gaz, a redit dans un communiqué qu’il visait pour 2019 une forte croissance de son RBE, une poursuite de l’amélioration de son besoin en fonds de roulement et des investissements industriels de l’ordre de 180 millions d’euros.

Vallourec a également indiqué que, sur la base des tendances actuelles de marché et de ces objectifs, il respecterait son covenant bancaire à la fin de l’exercice.

En termes de tendances, le groupe confirme anticiper une poursuite de la reprise de l’activité “pétrole et gaz”, principalement tirée par les marchés internationaux.

En Amérique du Nord, il estime que le ralentissement du marché devrait “modérément” peser sur les résultats du second semestre, dans un contexte où les opérateurs maintiennent une forte discipline en matière d’investissements et où les distributeurs ajustent leur niveau de stock.

En Amérique du Sud, Vallourec anticipe un rebond des livraisons au Brésil dans la dernière partie de l’année, “pour ensuite accélérer en 2020”, grâce à une augmentation importante des forages d’exploration dans les gisements offshore en eaux profondes.

Le groupe a enregistré au premier semestre une perte nette part du groupe de 167 millions d’euros (contre -307 millions au premier semestre 2018), un RBE de 169 millions d’euros (contre 18 millions) et un chiffre d’affaires de 2,1 milliards (+14%).

Son cash-flow disponible est ressorti à -143 millions à fin juin (contre -418 millions un an plus tôt) mais il est redevenu positif à hauteur de 16 millions d’euros au deuxième trimestre (contre -164 millions).

Selon le consensus Refinitiv, les analystes attendaient en moyenne un RBE de 134 millions d’euros et des ventes de 2.090 millions.

Vallourec a également fait savoir que l’application de nouveaux tarifs douaniers en Chine, qui affecte une part importante des tubes en acier produits en Allemagne pour le marché chinois de l’énergie électrique conventionnelle, rendait désormais la cession de cette activité “peu probable”.

“Des discussions sont en cours avec les représentants des salariés en Allemagne pour évaluer l’avenir de cette activité”, a-t-il précisé.

Benjamin Mallet, édité par Gwénaëlle Barzic

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below