July 12, 2019 / 2:36 PM / 7 days ago

Elliott prend pied chez Altran, doute de l'offre de Capgemini

Le fonds activiste Elliott, qui a pris des positions sur Altran Technologies via des "equity swaps", n'a pas l'intention à ce jour d'apporter à l'offre de Capgemini les actions qu'il pourrait détenir à l'avenir dans le groupe de conseil en technologies, selon un avis de l'AMF publié vendredi. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le fonds activiste Elliott, qui a pris des positions sur Altran Technologies via des “equity swaps”, n’a pas l’intention à ce jour d’apporter à l’offre de Capgemini les actions qu’il pourrait détenir à l’avenir dans le groupe de conseil en technologies, selon un avis de l’AMF publié vendredi.

L’irruption d’Elliott, qui a dépensé plus que ses rivaux au premier semestre pour mener ses campagnes activistes, constitue le premier accroc à l’offre d’environ cinq milliards d’euros lancée le 24 juin par Capgemini sur Altran dans un mouvement de consolidation du secteur des services informatiques et du conseil en technologies.

La société Elliott Capital Advisors, gestionnaire des fonds Elliott (Elliott International, Elliott Associates et The Liverpool Limited Partnership), souligne dans un avis publié par l’Autorité des marchés financiers (AMF) qu’elle envisage de poursuivre ses acquisitions d’instruments financiers relatifs aux actions Altran et/ou d’acquérir des actions Altran en fonction des opportunités et des conditions de marché.

“Toutefois, l’intention finale des fonds Elliott d’apporter ou non ces actions ne sera arrêtée qu’en fin de période d’offre, et les fonds Elliott se réservent le droit de changer cette intention à tout moment jusqu’à la clôture de l’offre ou de l’offre réouverte”, lit-on dans l’avis de l’AMF.

Selon le calendrier communiqué par les deux groupes, l’offre devrait être menée d’ici l’automne en vue de boucler la transaction à la fin de l’année.

Elliott, déjà présent au capital de Pernod Ricard, a acquis 5,07 millions d’equity swaps Altran entre les 8 et 10 juillet et dit pas agir de concert avec aucune autre personne, poursuit l’avis.

Capgemini et Altran se sont refusés à tout commentaire.

Selon des données compilées par Lazard, Elliott a engagé 3,4 milliards de dollars de nouveaux capitaux (3 milliards d’euros) pour mener six nouvelles campagnes jusqu’ici en 2019 et a investi 17,4 milliards de dollars dans des campagnes en cours.

Les marchés ont salué l’offre de Capgemini sur Altran dont l’action se traite à 14,38 euros vendredi après-midi, en hausse de 27% depuis son cours de clôture du 24 juin, juste avant l’annonce de l’offre de Capgemini, lequel se traite à 113,52 euros (+8% sur la même période).

Cyril Altmeyer, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below