July 12, 2019 / 7:35 AM / 3 months ago

Boeing remanie la direction du programme 737

SEATTLE/PARIS (Reuters) - Boeing a chargé Mark Jenks, jusqu’alors directeur de son projet de futur avion de milieu de marché, de prendre la tête du programme 737, est-il écrit dans une note interne vue par Reuters, alors que les 737 MAX sont cloués au sol depuis mars à travers le monde à la suite de deux catastrophes aériennes.

Kevin McAllister, patron de la division d'aviation commerciale de Boeing. Boeing a chargé Mark Jenks, jusqu'alors directeur de son projet de futur avion de milieu de marché, de prendre la tête du programme 737, est-il écrit dans une note interne vue par Reuters, alors que les 737 MAX sont cloués au sol depuis mars à travers le monde à la suite de deux catastrophes aériennes. /Photo prise le 18 juin 2019/REUTERS/Pascal Rossignol

Eric Lindblad, directeur du programme 737, va partir à la retraite dans quelques semaines après environ 12 mois à ce poste, annonce Kevin McAllister, patron de la division d’aviation commerciale de Boeing, dans ce message adressé aux salariés du groupe.

Cet ingénieur, qui travaille chez Boeing depuis 34 ans et a aussi dirigé le programme 777X, avait fait part l’an dernier de son intention de partir à la retraite, ajoute Kevin McAllister.

Mark Jenks, qui dirige le projet d’avion de milieu de marché baptisé “New mid-market airplane” (NMA), va remplacer Eric Lindblad et deviendra le patron du programme 737 et de l’usine de Renton, dans l’Etat de Washington.

Kevin McAllister souligne que le projet NMA n’est pas remis en cause.

La tâche s’annonce immense pour Mark Jenks et il lui reviendra désormais de gérer le stock de 737 MAX non livrés, de relancer et d’accroître la production de cet appareil et d’achever le développement des 737 MAX 10, le plus gros monocouloir de Boeing, ont déclaré des sources.

L’enjeu est d’autant plus important que le 737 est l’avion le plus vendu du groupe et que les bénéfices qu’il génère servent à des nouveaux projets comme le NMA.

LE PROGRAMME NMA RETARDÉ, DISENT DES SOURCES

Mark Jenks, qui travaille chez Boeing depuis 36 ans, sera lui-même remplacé sur le programme NMA par Mike Sinnett, vice-président du développement des produits et du développement des futurs avions chez Boeing Commercial Airplanes.

Mark Jenks est crédité d’une partie du succès du programme 787 Dreamliner et sa nomination à la tête du NMA était perçue comme un élément favorable en vue du lancement rapide du futur avion de milieu de marché du groupe américain.

Des sources du secteur aérien affirment toutefois que le lancement du NMA a été retardé par la crise du 737 MAX. Selon ces sources, le programme NMA, s’il est mis en oeuvre, ne sera probablement pas lancé avant le printemps ou l’été 2020.

Le remplacement d’Eric Lindblad est le deuxième remaniement en quatre mois dans la direction de Boeing. Boeing a annoncé en mars que John Hamilton, ancien vice-président et ingénieur en chef de la division aviation commerciale, allait se concentrer uniquement sur le rôle d’ingénieur en chef.

Tous les Boeing 737 MAX sont interdits de vol depuis une catastrophe aérienne en Ethiopie le 10 mars, moins de cinq mois après la chute d’un appareil du même type de la compagnie indonésienne Lion Air. Ces deux accidents ont fait près de 350 morts au total.

Les livraisons de 737 MAX ont été interrompues en mars. Boeing a cependant enregistré le mois dernier une commande d’IAG, la maison mère de British Airways, pour 200 avions de ce type.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below