July 9, 2019 / 3:02 PM / 4 months ago

Brexit: BMW transfère une partie de sa production de moteurs

BMW a transféré hors de Grande-Bretagne une partie de sa production de moteurs en raison des incertitudes liées au Brexit, a déclaré mardi son directeur de la production. /Photo prise le 8 avril 2019/REUTERS/Eric Gaillard

OXFORD, Angleterre (Reuters) - BMW a transféré hors de Grande-Bretagne une partie de sa production de moteurs en raison des incertitudes liées au Brexit, a déclaré mardi son directeur de la production.

L’industrie automobile craint qu’une sortie désordonnée de la Grande-Bretagne de l’Union européenne ne débouche sur des coûts supplémentaires, un excès de bureaucratie et une hausse des droits de douane pouvant atteindre 10%.

La production britannique de moteurs de BMW a été transférée en Afrique du Sud, où le constructeur allemand assemble actuellement ses SUV X3, a déclaré Oliver Zipse.

“(Le site de) Hams Hall ne fabrique plus aucun produit pour l’Afrique du Sud, ce qui est bien entendu une mauvaise nouvelle pour le Royaume-Uni”, a-t-il dit.

Boris Johnson et Jeremy Hunt, les deux derniers candidats à la succession de Theresa May à la tête du Parti conservateur et du gouvernement britanniques, ont promis que le Royaume-Uni quitterait l’Union européenne au plus tard le 31 octobre, avec ou sans accord.

Selon des sources, Oliver Zipse est par ailleurs favori pour succéder à Harald Krüger, le président du directoire de BMW, qui a décidé de ne pas solliciter de nouveau mandat.

Costas Pitas; Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below