July 1, 2019 / 12:30 PM / 4 months ago

Wall Street attendue en hausse, soulagée par la détente commerciale

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue dans le vert lundi à l’ouverture et les Bourses européennes sont en hausse à mi-séance après la trêve conclue entre les Etats-Unis et la Chine sur le commerce, qui dope les actifs risqués. Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en progression de 1% pour le Dow Jones, de 1,2% pour le Standard & Poor’s 500 et de 1,8% pour le Nasdaq. À Paris, le CAC 40 gagne 0,83% à 5.584,92 points vers 11h45 GMT. À Francfort, le Dax s’adjuge 1,24% et à Londres, le FTSE prend 1,33%.

Les Bourses européennes sont en hausse à mi-séance ce lundi. À Paris, le CAC 40 gagne 0,83%. À Francfort, le Dax s'adjuge 1,24% et à Londres, le FTSE prend 1,33%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 monte de 0,87%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,92% et le Stoxx 600 de 0,89%.

La Chine et les Etats-Unis vont reprendre leurs négociations commerciales et Washington a décidé de ne pas imposer de nouvelles taxes douanières sur les exportations chinoises. Washington a également desserré l’étau autour de Huawei en autorisant davantage de ventes de composants technologiques américains à l’équipementier chinois.

“C’est bien entendu une bonne nouvelle, une escalade de la guerre commerciale constituait une des sources majeures de risque pour l’économie mondiale et pour les marchés”, commente Stéphane Déo chez LBPAM.

“Il convient néanmoins de rester prudent; rappelons que Donald Trump annonçait un accord au G20 de Buenos Aires en décembre dernier et qu’aucun progrès concret n’a été fait à Osaka. La reprise des négociations est indubitablement une bonne nouvelle mais l’incertitude est loin d’avoir disparu et la négociation, en particulier sur le volet technologique, demeure très complexe”, ajoute-t-il.

Côté indicateurs, l’activité du secteur manufacturier en Chine comme en zone euro s’est contractée le mois dernier sur fond de tensions commerciales, ce qui pourrait inciter la Banque centrale européenne a assouplir de nouveau sa politique monétaire.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Comme en Europe, le secteur technologique américain devraient bénéficier de la trêve annoncée par Pékin et Washington dans leur conflit commercial. En avant-Bourse, les titres AMD, Nvidia et Micron sont indiqués en hausse entre 4,3% et 5%.

Boeing et Caterpillar, généralement très sensibles à toute annonce sur le commerce, devraient logiquement ouvrir en hausse.

VALEURS EN EUROPE

Quasiment tous les indices sectoriels européens sont dans le vert, à commencer par les compartiments exposés aux tensions commerciales comme la technologie (+1,85%), les ressources de base (+1,78%).

Les fabricants de semi-conducteurs sont bien entourés: Infineon gagne 4,1%, AMS 4,02 et STMicroelectronics 5,77%.

Le compartiment des puces profite aussi de l’annonce du rachat par Applied Materials du japonais Kokusai Electric pour 2,2 milliards de dollars (1,94 milliard d’euros).

TAUX

L’apaisement des tensions sur le commerce relance l’appétit pour les actifs risqués, contribuant entre autres à la baisse des rendements obligataires des Etats italien et grec: celui des BTP à dix ans perd environ huit points de base à 2,019%, au plus bas depuis 14 mois et le dix ans grec plus de 11 points à 2,347%.

Le rendement des Treasuries à 10 ans est pratiquement inchangé à 2,0205%, tout comme son équivalent allemand à -0,325%.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar progresse d’environ 0,2% face à un panier de référence. L’euro revient ainsi autour de 1,135 dollar après être descendu sous 1,132 en début de séance, un plus bas d’une semaine.

PÉTROLE

Les cours pétroliers prennent plus de 2,5%, portés par les bonnes nouvelles sur le front du commerce mais aussi par l’attente de la décision de l’Opep, qui pourrait annoncer dans la journée la reconduction des accords qui limitent la production afin de soutenir les cours.

Le brut léger américain est hausse autour des 60 dollars le baril et le Brent de mer du Nord se traite aux environs de 66,20 dollars.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below