June 28, 2019 / 11:29 AM / 2 months ago

Wall Street attendue en légère hausse avant la rencontre Trump-Xi

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse vendredi à l’ouverture tandis que les Bourses européennes progressent à mi-séance, les investisseurs se montrant plutôt optimistes avant la rencontre prévue samedi entre Donald Trump et son homologue chinois Xi Jinping qui pourrait permettre de débloquer les négociations commerciales entre les deux pays, au point mort depuis deux mois.

Wall Street est attendue en hausse vendredi à l'ouverture tandis que les Bourses européennes progressent à mi-séance. À Paris, le CAC 40 progresse de 0,32% vers 11h10 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,5% et à Londres, le FTSE s'adjuge 0,26%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

Les futures sur indices à la Bourse de New York signalent une ouverture en hausse de 0,1% à 0,3%.

À Paris, le CAC 40 progresse de 0,32% à 5.510,93 vers 11h10 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,5% et à Londres, le FTSE s’adjuge 0,26%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,25%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro monte de 0,41% et le Stoxx 600 avance de 0,29%.

Donald Trump et Xi Jinping se rencontreront en marge du sommet du G20 qui s’est ouvert ce vendredi à Osaka, au Japon. L’entretien est programmé samedi à 02h30 GMT.

“Bien que presque personne ne s’attende à ce qu’un accord soit signé ce week-end, la plupart des investisseurs s’attendent à des discussions productives qui pourraient donner le ton sur les marchés des actions pour le second semestre 2019”, indique Pierre Veyret, analyste technique chez ActivTrades.

Donald Trump a démenti avoir promis de suspendre pour six mois la mise en oeuvre de nouvelles taxes américaines sur 300 milliards de dollars de produits chinois supplémentaires mais a indiqué que l’entretien avec Xi Jinping serait au minimum “productif”.

En amont de cette échéance cruciale, certains intervenants appellent à la prudence. “Que ce soit sur les marchés obligataires, actions ou des changes, nous pourrions assister à un pic de volatilité lundi à l’ouverture des marchés”, observe Nicolas Chéron, responsable de la recherche marchés pour Binck.fr.

“L’investisseur prudent n’oubliera pas de moduler son exposition et d’éventuellement dé-risquer ou couvrir son portefeuille d’ici ce soir”.

VALEURS EN EUROPE

Peu de valeurs connaissent des mouvements significatifs avec une exception pour Merlin Entertainments, le propriétaire du musée de cire Madame Tussauds à Londres, qui bondit de 13,95% après l’annonce de son rachat par un consortium composé notamment de Blackstone et de la famille fondatrice de Lego.

Deutsche Bank prend 3,31% après avoir passé avec succès les tests de résistance annuels de la Réserve fédérale américaine. Kepler Cheuvreux a relevé sa recommandation à “conserver” contre “alléger”.

A contrario, Alstom recule de 2,08% pénalisé par l’abaissement du conseil de Bank of America Merrill Lynch à “neutre” contre “acheter”.

TAUX

Le rendement des emprunts d’Etat américains à 10 ans reprend un peu plus d’un point de base, autour de 2,02%; il avait nettement reflué jeudi en fin de séance, affecté par les doutes sur l’issue des discussions USA-Chine, après avoir atteint plus tôt un pic d’une semaine à 2,073%.

Le rendement du Bund allemand à dix ans est pratiquement inchangé à -0,32%. Il n’a pas réagi à la publication de la première estimation de l’inflation en zone euro en juin, qui est restée stable à 1,2% sur un an, mais qui a rebondi de 1% à 1,2% hors alimentation et énergie.

CHANGES

L’euro n’a pas non plus montré de réaction aux chiffres d’inflation pour le mois de juin. La devise unique progresse de 0,1% face au dollar, à 1,1380.

Le billet vert recule légèrement face à un panier de devises de référence avant la parution de plusieurs statistiques outre-Atlantique, dont celle de l’indice des prix “core PCE” à 12h30 GMT, une mesure de l’inflation surveillée de près par la Réserve fédérale.

PÉTROLE

Les cours du brut évoluent sur une note stable en attendant l’issue du sommet du G20 et de la réunion des pays membres de l’Opep puis de l’”Opep+” en début de semaine prochaine.

Le brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) se maintient autour de 59,40 le baril et le Brent se traite à 66,60 dollars.

Édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below