June 23, 2019 / 4:21 PM / 5 months ago

Nouvelle erreur de FedEx, qui empêche un colis Huawei d'arriver aux USA

(Reuters) - FedEx a déclaré dimanche qu’une erreur opérationnelle avait empêché un colis envoyé par Huawei Technologies d’être livré aux Etats-Unis, dernier exemple en date d’un raté du groupe de messagerie américain impliquant le géant des télécoms chinois.

FedEx a déclaré dimanche qu'une erreur opérationnelle avait empêché un colis envoyé par Huawei Technologies d'être livré aux Etats-Unis, dernier exemple en date d'un raté du groupe de messagerie américain impliquant le géant des télécoms chinois. /Photo d'archives/REUTERS/Jim Young

“Le colis en question a été renvoyé par erreur à son destinataire et nous nous excusons pour cette erreur opérationnelle”, a dit à Reuters FedEx dans un communiqué.

Une porte-parole du groupe a confirmé que le colis avait comme destination les Etats-Unis, sans vouloir dire ce qu’il contenait.

Le journal China Global Times a dit dans un “tweet” posté dans la foulée que la Chine allait vraisemblablement rajouter FedEx à la “liste des entités les moins fiables” à la suite de cet incident.

Dans un contexte de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine, Pékin a menacé le mois dernier de dévoiler cette liste d’entreprises, de groupes et d’individes “non fiables”, qui nuisent aux intérêts des entreprises chinoises.

Huawei, premier équipementier télécoms mondial, est au centre de la dispute commerciale sino-américaine.

Au début du mois, la Chine avait annoncé l’ouverture d’une enquête sur FedEx pour voir si l’entreprise américaine avait porté atteinte aux droits et intérêts de ses clients après qu’Huawei avait déclaré qu’il était en train de revoir sa relation avec FedEx.

Il avait alors estimé que celui-ci avait détourné vers les Etats-Unis deux colis destinés à Huawei en Asie et qu’il a tenté d’en rediriger deux autres. FedEx avait déclaré que les colis avaient été “mal acheminés par erreur”.

Washington a mis le mois dernier Huawei sur une liste noire qui empêche de fait les entreprises américaines de faire affaire avec Huawei.

Washington estime que Huawei, le plus grand fabricant de solutions de réseaux de télécommunications au monde, constitue une menace potentielle d’espionnage en raison de ses liens étroits avec le gouvernement chinois. Huawei a nié à plusieurs reprises être contrôlé par le gouvernement, l’armée ou les services de renseignement chinois.

Kanishka Singh à Bangalore, Benoit Van Overstraeten pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below