June 14, 2019 / 11:05 AM / a month ago

Carrefour s'attend à une consolidation dans la grande distribution

PARIS (Reuters) - Carrefour s’attend à ce que le secteur de la grande distribution se consolide dans les années qui viennent, notamment en France, en raison de l’intensification de la concurrence, ajoutant qu’il entendait figurer dans le camp des vainqueurs, a déclaré vendredi son directeur général, Alexandre Bompard.

Carrefour s'attend à ce que le secteur de la grande distribution se consolide dans les années qui viennent, notamment en France, en raison de l'intensification de la concurrence, ajoutant qu'il entendait figurer dans le camp des vainqueurs, a déclaré vendredi son directeur général, Alexandre Bompard. /Photo prise le 20 mars 2019/REUTERS/Régis Duvignau

Interrogé lors de l’assemblée générale sur la possibilité pour le numéro un européen de la grande distribution de quitter les pays où le groupe fait face à des contre-performances, Alexandre Bompard a estimé que Carrefour était en mesure d’améliorer sa situation dans tous ses pays grâce à son plan de transformation.

Le groupe a lancé en janvier 2018 un plan à cinq ans destiné à réduire ses coûts, supprimer des postes, stimuler les investissements dans le commerce électronique et rechercher un partenariat en Chine avec Tencent.

Cette feuille de route, qui prévoit également de se concentrer davantage sur des domaines tels que les produits locaux frais, les aliments bio et l’alimentation durable, doit permettre au distributeur d’augmenter tant ses bénéfices que ses revenus et affronter la concurrence d’Amazon.

“Il y a beaucoup de concurrents sur des marchés comme l’Italie ou la France et les marges sont faibles dans le secteur et nous ne sommes qu’au début de l’arrivée de grandes plates-formes comme Amazon”, a déclaré Alexandre Bompard. “Il y aura des difficultés et des consolidations dans les années à venir.”

“Ma mission est d’être dans le camp des gagnants et la transformation que nous menons nous placera parmi les gagnants”, a-t-il ajouté.

L’an dernier, Carrefour et son concurrent Casino se sont livrés à une bataille de communication inédite, Casino ayant annoncé avoir rejeté une proposition de rapprochement de son concurrent qui avait aussitôt fermement démenti avoir entrepris la moindre démarche en ce sens.

Le mois dernier, Rallye, maison mère de Casino, a été placée sous la protection du tribunal de commerce de Paris afin de suspendre le remboursement de sa dette et de la négocier avec ses créanciers.

Selon des sources proches du dossier, Carrefour envisage de céder une participation minoritaire dans sa filiale chinoise déficitaire et a mandaté BNP Paribas pour l’aider à trouver d’éventuels acquéreurs.

Le groupe a toutefois dit qu’une vente de l’entreprise en Chine n’était pas à l’ordre du jour.

Dominique Vidalon; Bertrand Boucey et Matthieu Protard pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below