June 13, 2019 / 2:04 PM / 5 months ago

Wall Street ouvre en hausse avec les pétrolières

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi après deux séances de repli, un rebond soutenu entre autres par les valeurs pétrolières avec la nette remontée des cours du brut, dont l’impact se conjugue à l’espoir d’une prochaine baisse de taux de la Réserve fédérale.

La Bourse de New York a ouvert en hausse jeudi après deux séances de repli. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 119,4 points, soit 0,46%, à 26.124,23 points. /Photo prise le 4 juin 2019/REUTERS/Mike Segar

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 119,4 points, soit 0,46%, à 26.124,23 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,43% à 2.892,35 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,38% à 7.822,68 points à l’ouverture.

Sur le Nymex, le prix du baril de brut léger américain (West Texas Intermediate, WTI) était alors en hausse de 3,5% à 52,93 dollars tandis que le Brent prenait 3,67% à 62,17 dollars après les avaries suspectes subies par deux pétroliers dans le golfe d’Oman, près du détroit d’Ormuz, qui font craindre des attaques.

A Wall Street, les actions des compagnies pétrolières Exxon Mobil et Chevron gagnent respectivement 1,39% et 1,26%. L’indice S&P de l’énergie progresse de 1,36%, de loin la meilleure performance des 11 grands indices sectoriels.

La plus forte progression au sein du Dow Jones est pour Walt Disney, qui avance de 2,17%; Morgan Stanley a revu à la hausse son estimation de croissance du nombre d’abonnés de l’offre en ligne Disney Plus du géant des médias et du divertissement.

Malgré le repli de mardi et mercredi, le S&P-500 affiche encore une hausse de plus de 4% depuis le début du mois, les investisseurs tablant sur un assouplissement de la politique monétaire de la Fed, qui se réunit la semaine prochaine.

Les anticipations de baisse de taux se sont renforcées avec les derniers chiffres des prix à la consommation et des prix à l’importation aux Etats-Unis, ces derniers ayant subi en mai leur plus forte baisse depuis cinq mois.

Les inscriptions hebdomadaires au chômage, elles, affichent une hausse inattendue sur la semaine au 8 juin.

Sur le front des tensions commerciales, les chances d’un compromis rapide sont toujours jugées faibles; le ministère chinois du Commerce a réaffirmé jeudi que Pékin ne céderait pas aux pressions de Washington visant à forcer le pays à accepter un accord commercial.

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below