June 10, 2019 / 2:09 PM / 4 months ago

Wall Street ouvre en hausse après l'accord USA-Mexique

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi, saluant comme les marchés européens la décision de Washington de ne pas imposer de droits de douane au Mexique et revigorée également par le projet de rapprochement entre United Technologies et le groupe de défense Raytheon.

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi. L'indice Dow Jones gagne 0,61%, à 26.143,68 points, et le Standard & Poor's 500, plus large, progresse de 0,64% à 2.891,75 points. /Photo d'archives/REUTERS/Lucas Jackson

L’indice Dow Jones gagne 159,74 points dans les premiers échanges, soit 0,61%, à 26.143,68 points, et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,64% à 2.891,75 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,71% à 7.797,01 points à l’ouverture et a rapidement porté son avance à 1%.

Les Etats-Unis et le Mexique ont présenté vendredi soir un accord par lequel Mexico s’engage à prendre des mesures “fortes” pour endiguer l’afflux à la frontière américaine de migrants d’Amérique centrale, en conséquence de quoi Washington a renoncé à taxer à 5% dès ce lundi tous les produits importés de son voisin méridional.

Les constructeurs automobiles General Motors et Ford, présents depuis longtemps au Mexique, gagnent plus de 2% en début de séance et le groupe de spiritueux Constellation Brands, propriétaire de la bière Corona, s’adjuge 2,97%.

En hausse à l’ouverture, United Technologies et Raytheon ont vite cédé leurs gains malgré l’annonce de leur projet de rapprochement pour créer un nouveau géant de l’aéronautique et de la défense pesant quelque 121 milliards de dollars (107 milliards d’euros) de chiffre d’affaires.

Le président Trump a jeté un froid en déclarant, dans une interview à la chaîne CNBC, qu’il faudra veiller à ce que le projet de fusion n’entrave pas la concurrence.

Egalement au chapitre des fusions et acquisitions, Salesforce.com a annoncé le rachat du spécialiste du “big data” Tableau Software pour 15,3 milliards de dollars. L’action Tableau bondit de près de 36% alors que Salesforce trébuche de 3,2%.

“Quand ça frémit dans la finance d’entreprise, c’est généralement le signe que l’activité se porte bien de manière générale”, observe Andre Bakhos, directeur général chez New Vines Capital à Bernardsville (New Jersey).

Aucun indicateur économique majeur n’est prévu à l’agenda de la séance.

L’accord entre les Etats-Unis et le Mexique profite aussi au dollar dont l’indice regagne 0,2% à 96,772 après son repli de la semaine passée.

Les cours du pétrole ont en revanche cédé leurs gains, le Brent de mer du Nord revenant sur les 63 dollars, en repli de 0,4%, tandis que le brut léger américain est stable autour de 54 dollars.

En Europe, les Bourses restent bien orientées avec des gains de 0,24% pour le CAC 40 parisien et de 0,50% pour le Footsie londonien vers 13h45 GMT. Le Stoxx 600 avance à ce stade de 0,15%.

Avec Aparajita Saxena à Bangalore, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below