June 10, 2019 / 2:09 PM / 5 months ago

Salesforce mise sur le "big data" en rachetant Tableau pour 15,3 milliards de dollars

(Reuters) - Salesforce.com a annoncé lundi le rachat de Tableau Software, spécialiste du “big data”, pour 15,3 milliards de dollars (13,5 milliards d’euros), sa plus grande acquisition à ce jour, qui doit lui permettre de diversifier son offre de services au-delà des logiciels de gestion de la relation client.

Salesforce.com a annoncé lundi le rachat de Tableau Software, spécialiste du "big data", pour 15,3 milliards de dollars (13,5 milliards d'euros), sa plus grande acquisition à ce jour, qui doit lui permettre de diversifier son offre de services au-delà des logiciels de gestion de la relation client. /Photo prise le 7 mars 2019/REUTERS/Brendan McDermid

Tableau Software possède plus de 86.000 clients, parmi lesquels des géants de la technologie comme Verizon Communications et Netflix.

Dans le cadre de cette opération entièrement en actions, les actionnaires de Tableau Software recevront 1,103 action Salesforce, soit 177,88 dollars, par titre détenu, ce qui représente une prime de 42% par rapport au cours de clôture de vendredi.

Ce rachat intervient quelques jours après l’acquisition par Google de la société d’analyse de données Looker pour 2,6 milliards de dollars. Son montant dépasse les 5,9 milliards de dollars que Salesforce a déboursés en 2018 pour le fabricant de logiciels américain MuleSoft.

Cette acquisition témoigne d’une accélération dans la mise en oeuvre de l’initiative “Customer 360” de Salesforce, visant à aider les entreprises à avoir une vue complète de leurs clients, a déclaré Steve Koenig, analyste chez Wedbush Securities.

L’analyse des “big data” permet de mettre au jour des modèles cachés, des tendances de marché et les préférences des clients, dans le but d’aider les entreprises à prendre des décisions commerciales pertinentes.

L’opération devrait être finalisée au troisième trimestre 2019. Tableau continuera à opérer indépendamment sous la houlette de son actuel directeur général Adam Selipsky.

“Tableau aide les utilisateurs à voir et à comprendre les données et Salesforce les aide à comprendre les clients”, a déclaré le co-directeur général de Salesforce, Marc Benioff.

Salesforce a ajouté que Tableau devrait contribuer à gonfler son chiffre d’affaires en 2020 de potentiellement 400 millions de dollars mais que cette acquisition réduirait son bénéfice ajusté de 37 à 39 cents par action.

Le groupe californien a dit anticiper désormais un bénéfice ajusté par action en 2020 compris entre 2,51 et 2,53 dollars, contre 2,90 dollars attendus en moyenne par les analystes selon des données IBES de Refinitiv.

Le titre Tableau bondissait de 35,9% à un record de 173,09 dollars dans les premiers échanges à Wall Street, tandis que l’action Salesforce abandonnait 3,2%.

“L’action Salesforce baisse, peut-être sur des craintes que le groupe achète de la croissance parce ce que la croissance organique ralentit. Il est naturel de se poser la question”, a dit Steve Koenig.

Salesforce est conseillé par Bank of America Merrill Lynch et Tableau par Goldman Sachs.

Arjun Panchadar à Bangalore; Catherine Mallebay-Vacqueur pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below