June 5, 2019 / 4:31 PM / 3 months ago

France: 81% de la consommation des ménages "made in France", selon l'Insee

Le "made in France" représente 81% de la consommation totale des ménages dans l'Hexagone, selon une étude de l'Insee publiée mercredi à partir de données concernant l'année 2015. /Photo d'archives/REUTERS/Benoit Tessier

PARIS (Reuters) - Le “made in France” représente 81% de la consommation totale des ménages dans l’Hexagone, selon une étude de l’Insee publiée mercredi à partir de données concernant l’année 2015.

Ce taux place la France dans la moyenne de ses grands voisins européens mais masque une forte hétérogénéité : la consommation de biens manufacturés est à 64% importée, une proportion qui dépasse 85% pour les biens fabriqués, dont 87% pour les textiles et l’habillement.

Mais elle tombe à 40% pour la consommation de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac. Et le contenu en importation de la consommation de services, qui représente plus de la moitié des dépenses des ménages, est faible, à moins de 10% en moyenne.

Le contenu importé des produits consommés en France provient principalement d’Allemagne (13,0%), des États-Unis (8,0%), de Chine (7,7%), du Royaume-uni (6,7%), d’Espagne (6,5%), d’Italie (6,2%) et de Belgique (5,4%).

Selon un classement établi à partir de données de l’OCDE, légèrement différentes de celles de l’Insee, le Brésil (89%), les Etats-Unis (89%) et le Japon (87%) sont les grandes économies dont le taux de fabrication locale est le plus élevé dans la consommation.

La France se situe à 80%, une proportion du même ordre que l’Italie (81,4%), le Royaume-Uni (79,8%) ou l’Allemagne (78,3%). La structure par type de produits diffère cependant d’un pays à l’autre, le taux pour les biens manufacturés étant proche de 40% pour la France comme pour le Royaume-Uni, alors qu’il monte à 50% pour l’Allemagne et l’Italie (50%) et approche 65% pour les Etats-Unis.

Entre 2005 et 2015, la part de la fabrication locale dans la consommation a reculé de 1,9 point en France contre 1,0 point en moyenne dans les pays de l’OCDE. Le recul a été de 1,6% au Royaume-Uni et de 1,0 point en Italie mais il a été plus prononcé en Allemagne (-3,6%) comme au Japon (-4,0%).

A l’inverse, les Etats-Unis ont vu la leur progresser de 0,8 point sur la période.

Yann Le Guernigou, édité par Yves Clarisse

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below