June 4, 2019 / 3:02 PM / 2 months ago

USA: Baisse des commandes à l'industrie, chute des livraisons

(Reuters) - Les nouvelles commandes à l’industrie ont reculé en avril aux Etats-Unis et les livraisons ont accusé leur plus forte baisse depuis deux ans, montrent mardi des données du département du Commerce qui témoignent d’un ralentissement prolongé de l’activité manufacturière susceptible de se propager au reste de l’économie.

Les nouvelles commandes à l'industrie ont reculé en avril aux Etats-Unis et les livraisons ont accusé leur plus forte baisse depuis deux ans, montrent mardi des données du département du Commerce qui témoignent d'un ralentissement prolongé de l'activité manufacturière susceptible de se propager au reste de l'économie. /Photo d'archives/REUTERS/Henry Romero

Les commandes à l’industrie ont diminué de 0,8%, sous l’effet d’une baisse des commandes d’équipements de transport, d’ordinateurs et produits électroniques, ainsi que de métaux primaires.

Les économistes interrogés par Reuters prévoyaient en moyenne un recul de 0,9%.

Le chiffre de mars, initialement annoncé en forte hausse de 1,9%, a été révisé à +1,3%.

Par rapport à avril 2018, les commandes ont augmenté de 1,6%.

L’activité manufacturière, qui représente environ 12% de l’économie américaine, est freinée par le niveau élevé des stocks des entreprises qui de ce fait limitent leurs commandes.

Le gonflement des stocks est concentré dans le secteur automobile, confronté à une baisse des ventes. Les stocks des usines ont augmenté de 0,3% et les stocks d’invendus ont augmenté sur sept des huit derniers mois.

Les livraisons de biens manufacturés ont baissé de 0,5% en avril, leur plus forte baisse depuis avril 2017, après une hausse de 0,2% en mars.

La décision de Boeing de réduire la production de son 737 MAX, actuellement immobilisé au sol, pèse aussi sur le secteur industriel et de nouvelles perturbations pourraient intervenir avec la décision de l’administration Trump de taxer les importations mexicaines à compter du 10 juin, avec des droits de douane de 5%.

Les commandes de machines ont diminué de 0,6% après une hausse de 2,1% en mars, et celles de machines industrielles sont retombées de 2,6% après un bond de 15,5%.

Les commandes d’ordinateurs et de produits électroniques ont diminué de 0,5% en avril et celles de métaux primaires de 1,1%. Les commandes de machines ont augmenté de 0,3% et celles d’équipements électriques de 0,9%.

Les commandes d’équipements de transport ont chuté de 5,9% après une hausse de 6,0% en mars. Les commandes dans l’aviation civile, très volatiles, ont plongé de 25,2% et celles dans l’automobile ont reculé de 1,7%.

Les commandes de biens d’équipement hors défense et aviation, considérées comme un bon étalon des plans d’investissement des entreprises, ont reculé de 1,0%, chiffre révisé par rapport à la baisse de 0,9% annoncée le 24 mai.

En mars, elles avaient augmenté de 0,3%.

Les livraisons de ce type de biens d’équipement, qui entrent dans le calcul de l’investissement productif pour établir le produit intérieur brut (PIB), sont restées stables en avril comme annoncé le mois dernier. En mars, elles avaient reculé de 0,6%.

Tableau

Lucia Mutikani, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below