May 29, 2019 / 8:36 AM / 4 months ago

ArcelorMittal réduit de nouveau sa production d'acier en Europe

BRUXELLES (Reuters) - ArcelorMittal, numéro un mondial de la sidérurgie, a diminué pour la deuxième fois ce mois-ci sa production d’acier en Europe, son principal marché, en raison de la faiblesse de la demande et du niveau élevé des importations.

ArcelorMittal, numéro un mondial de la sidérurgie, a diminué pour la deuxième fois ce mois-ci sa production d'acier en Europe, son principal marché, en raison de la faiblesse de la demande et du niveau élevé des importations. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

L’action ArcelorMittal perdait 4,19% à 13,532 euros vers 10h40 GMT, après avoir cédé jusqu’à 6%, à un creux depuis juillet 2016. Le titre, plus forte baisse du CAC 40 (-1,59%), a désormais perdu environ 25% de sa valeur depuis le début de l’année.

ArcelorMittal a annoncé mercredi qu’il abaisserait sa production en Europe de 1 à 1,5 million de tonnes, sur une base annualisée, après avoir déjà annoncé le 6 mai une réduction temporaire de trois millions de tonnes.

Pour Jefferies, ArcelorMittal prend les devants en tant que premier sidérurgiste d’Europe, ce qui est nécessaire à moyen terme.

L’intermédiaire ajoute que le marché de l’acier laminé à chaud semble avoir atteint un point bas qui pousse d’autres producteurs en Europe à réduire leurs capacités pour soutenir une hausse des prix. Cet acier, transformé, est notamment utilisé pour les carrosseries de voitures et les appareils électroménagers.

La nouvelle diminution annoncée mercredi par ArcelorMittal porte sur la production d’acier primaire sur les sites de Dunkerque (Nord) et d’Eisenhüttenstadt (Allemagne). Le groupe va aussi réduire sa production sur le site de Brême, en Allemagne, au quatrième trimestre de cette année, en prolongeant l’arrêt de hauts fourneaux programmé pour des opérations de maintenance. Une décision similaire va être prise pour un site dans les Asturies, en Espagne.

ArcelorMittal avait précédemment annoncé une suspension temporaire de l’activité de son site de Cracovie (Pologne), un abaissement de celle des Asturies et un ralentissement de l’augmentation prévue en Italie.

Geert van Poelvoorde, responsable de la division produits plats d’ArcelorMittal en Europe, a déclaré que le groupe reviendrait sur sa décision d’abaisser la production lorsque les conditions du marché s’amélioreraient.

Lors de la publication de ses résultats pour 2018, ArcelorMittal a abaissé sa prévision de demande sur ses principaux marchés et a dit être confronté au double défi d’une baisse des cours et d’un recul de la consommation en Europe.

Le sidérurgiste détient des usines dans 18 pays dans le monde et 47% de sa production est réalisée en Europe.

La Commission européenne réexamine ses mesures de “sauvegarde” visant à limiter les importations d’acier.

L’annonce d’ArcelorMittal intervient après le placement la semaine dernière en redressement judiciaire en Grande-Bretagne de British Steel, le repreneur désigné de l’aciérie Ascoval de Saint-Saulve (Nord).

Claude Chendjou pour le service français, édité par Bertrand Boucey

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below