May 28, 2019 / 10:30 AM / 2 months ago

La faiblesse des taux est justifiée, dit Villeroy

La faiblesse des taux est justifiée par les conditions économiques en zone euro, et son impact sur la rentabilité des banques ne devrait pas être exagérée, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau (photo). /Photo d'archives/REUTERS/Axel Schmidt

(Reuters) - La faiblesse des taux est justifiée par les conditions économiques en zone euro, et son impact sur la rentabilité des banques ne devrait pas être exagérée, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau.

La Banque centrale européenne (BCE) a récemment fait savoir qu’elle examinait la nécessité d’atténuer l’impact des taux d’intérêt négatifs sur les résultats bancaires.

“Le maintien d’un environnement de taux bas est totalement justifié et nécessaire compte tenu de la situation économique en zone euro”, a-t-il dit lors de la présentation du rapport annuel de l’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR).

S’exprimant en tant que président de l’ACPR, François Villeroy de Galhau a ajouté qu’il fallait aborder la question de l’impact des taux bas sur les profits des banques avec mesure.

“(...) la politique monétaire a d’autres effets favorables pour les banques, dont la diminution du coût du risque et l’augmentation des volumes de prêts. Il ne s’agit ni d’ignorer ce sujet, ni de l’enfler en en faisant l’explication unique en matière de rentabilité des banques en zone euro”, a-t-il ajouté.

Outre les taux bas, les banques, tout comme les assureurs, sont confrontées à des “défis existentiels” tels que la transformation de leur activité pour pouvoir offrir des services numériques aux clients, et les banques d’investissement perdent des parts de marché face à leurs rivales américaines en raison de leur masse critique insuffisante, a-t-il ajouté.

Dans ce contexte, il a appelé le secteur à se restructurer, notamment en privilégiant l’innovation technologique, le contrôle des coûts et la diversification des sources de revenus.

Il a également renouvelé son appel à de nouvelles opérations de consolidation du secteur bancaire européen.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below