May 24, 2019 / 2:13 PM / 6 months ago

Wall Street rebondit à l'ouverture, les espoirs sur le commerce relancés

La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi. L'indice Dow Jones gagne 0,63%. /Photo d'archives/ REUTERS/Brendan McDermid

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse vendredi, portée par l’optimisme prudent des investisseurs à la suite des déclarations encourageantes de Donald Trump sur le commerce.

L’indice Dow Jones gagne 160,69 points, soit 0,63%, à 25.651,16 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,58% à 2.838,73 points.

Le Nasdaq Composite prenait 0,67% à 7.679,23 points à l’ouverture.

Le président américain s’est dit convaincu jeudi de la conclusion rapide d’un accord commercial avec la Chine, bien qu’aucune rencontre de haut niveau n’ait été programmée après l’échec des dernières discussions il y a deux semaines à Washington.

Il a par ailleurs souligné une fois de plus les dangers que représente selon lui l’équipementier télécoms chinois Huawei, tout en estimant que le contentieux pouvait être réglé dans le cadre d’un accord global avec Pékin.

Le géant de la technologie Apple progresse de 1,01% et les groupes industriels Caterpillar et Boeing prennent respectivement 0,81% et 2,22%. L’avionneur bénéficie également d’informations selon lesquelles le 737 MAX, immobilisé depuis deux mois, pourrait recevoir fin juin l’autorisation de reprendre les airs.

Contre la tendance, Foot Locker et Autodesk reculent de 18,43% et 3,80% après des résultats trimestriels inférieurs aux attentes.

L’unique indicateur du jour a montré que les commandes de biens d’équipement ont subi en avril une baisse plus importante que prévu, nouveau témoignage d’un ralentissement de l’activité économique en général et industrielle en particulier.

Le dollar recule légèrement face à un panier de six devises de référence. Le rendement des Treasuries à 10 ans remonte à 2,325%, après être tombé jeudi à un plus bas depuis octobre 2017, à 2,292%. Il reste en dessous du rendement des bons à trois mois, à 2,3576%, signe que les investisseurs sont négatifs sur les perspectives économiques.

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below