May 24, 2019 / 4:48 AM / 5 months ago

Le conflit commercial peut menacer la croissance, disent des membres de la Fed

La récente escalade dans les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine génère des incertitudes pour les entreprises et pourrait menacer la croissance économique, ont déclaré jeudi quatre responsables de la Réserve fédérale. /Photo prise 19 mars 2019/REUTERS/Leah Millis

(Reuters) - La récente escalade dans les tensions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine génère des incertitudes pour les entreprises et pourrait menacer la croissance économique, ont déclaré jeudi quatre responsables de la Réserve fédérale.

Ces propos donnent à penser que le bras de fer qui dure depuis 10 mois entre les deux premières puissances économiques mondiales constituera un facteur important pour les prochaines décisions monétaires de la banque centrale, qui pour le moment observe une attitude “patiente” sur ses taux.

“J’ai le sentiment que les données sont bonnes, mais le sentiment vacille. Si on a un apaisement ou une réduction des incertitudes (...) je pense que la dynamique économique sera un risque haussier pour la croissance”, a déclaré Mary Daly, la présidente de la Fed de San Francisco, lors d’une conférence organisée à l’antenne de Dallas de la Réserve fédérale.

“Si les incertitudes persistent (...) alors je pense que ce sera baissier pour l’économie car l’incertitude a des effets réels, elle a aussi des effets sur la confiance, et la confiance se reflète dans l’investissement.”

S’exprimant lors de la même table ronde, Thomas Barkin, son homologue de la Fed de Richmond, et Raphael Bostic, le président de la Fed d’Atlanta, ont aussi estimé que les incertitudes autour du dossier commercial pouvaient freiner la croissance, tandis que sa résolution pourrait l’accélérer.

“Je suis de très près ce sujet des tensions commerciales car je m’inquiète du risque d’une décélération du rythme de croissance”, a dit par la suite Robert Kaplan, le président de la Fed de Dallas et hôte de la conférence, devant des journalistes. “C’est trop tôt pour le dire.”

Une étude publiée jeudi par la Fed de New York conclut que a la nouvelle salve de droits de douane sur des produits importés de Chine coûtera au ménage américain moyen 831 dollars (743,5 euros) par an.

L’administration Trump a porté ce mois-ci de 10% à 25% les droits de douane sur 200 milliards de dollars de produits chinois importés et Pékin a aussitôt répliqué en taxant à son tour les importations américaines, avec en toile de fond des négociations qui semblent au point mort.

“Le niveau des taux est pour le moment au bon endroit, le mot clé étant ‘pour le moment’”, a dit Kaplan. “Pour moi, la nouveauté depuis un mois c’est l’intensification des tensions commerciales et le surcroît d’incertitudes que cela génère pour les entreprises. Il faudra un peu de temps pour voir comment cela peut évoluer, ou combien de temps cela pourrait prendre.”

Ann Saphir, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below