May 20, 2019 / 12:18 PM / 6 months ago

Amundi réfléchit à une fusion avec DWS mais veut le contrôle

PARIS (Reuters) - Amundi étudie la possibilité d’une fusion avec DWS, filiale cotée de gestion d’actifs de Deutsche Bank, mais à la condition d’avoir le contrôle du nouvel ensemble, a-t-on appris de source proche de la stratégie d’Amundi, filiale de Crédit agricole.

Amundi étudie la possibilité d'une fusion avec DWS, filiale cotée de gestion d'actifs de Deutsche Bank, mais à la condition d'avoir le contrôle du nouvel ensemble, a-t-on appris de source proche de la stratégie d'Amundi, filiale de Crédit agricole. /Photo d'archives/REUTERS/Philippe Wojazer

L’idée d’un mariage entre DWS et l’un de ses concurrents circule depuis quelques mois et les spéculations ont été entretenues par l’ouverture de discussions entre Deutsche Bank et Commerzbank en vue d’une fusion. Ces pourparlers entre les deux plus grandes banques d’Allemagne ont été abandonnés depuis.

Deutsche Bank a refusé de s’exprimer sur le sujet.

“Amundi n’achèterait pas nécessairement tout (DWS-NDLR) et serait prêt à laisser une partie de DWS cotée en Bourse mais il n’est pas question qu’il soit un partenaire minoritaire”, a dit la source.

Plusieurs sources informées des intentions de Deutsche Bank ont déclaré à Reuters que le groupe allemand n’était pas disposé à céder le contrôle de DWS.

La vente d’une participation dans DWS aurait permis à Deutsche Bank de financer au moins en partie une éventuelle opération avec Commerzbank. Maintenant que ce projet de fusion bancaire en Allemagne est abandonné, il n’y a plus d’urgence pour Deutsche Bank à conclure une transaction pour DWS.

DES BANQUES D’INVESTISSEMENT À L’AFFÛT

Amundi, qui gère près de 1.500 milliards d’euros d’actifs, se considère comme un acteur de la consolidation du secteur mais n’envisage pas de jouer le rôle d’un simple partenaire en cas de transaction, disent plusieurs sources bancaires.

L’entreprise française a déjà réalisé d’importantes opérations de croissance externe, notamment avec le rachat en 2016 de Pioneer Investments, filiale de gestion d’actifs d’UniCredit, pour 3,6 milliards d’euros.

Une deuxième source proche d’Amundi a déclaré que la filiale de Crédit agricole discutait avec des banques d’investissement en vue d’un possible rapprochement avec DWS, sans citer lesquelles.

“Nous recevons constamment des ‘pitches’ de la part de banques d’investissement”, a dit la première source.

JPMorgan a noué des liens étroits avec Amundi, selon plusieurs sources, ce qui la place en situation privilégiée pour jouer éventuellement un rôle de conseil sur DWS.

Asoka Wöhrmann, directeur général de DWS, a dit vouloir participer activement à la consolidation du secteur de la gestion d’actifs.

De récentes discussions entre Deutsche Bank et la suisse UBS sur une éventuelle fusion de leurs activités de gestion d’actifs ont fini dans une impasse en raison d’un désaccord entre les deux banques sur le contrôle de la future entité.

L’allemand Allianz, premier assureur européen, a aussi envisagé un rapprochement entre sa branche d’investissement et DWS, ont dit des sources proches du dossier, mais là encore, ce projet a été rangé dans un tiroir.

Inti Landauro, avec Tom Sims, Arno Schütze et Pamela Barbaglia; Benoit Van Overstraeten, Marc Angrand et Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below