May 17, 2019 / 3:43 PM / 4 months ago

Chine: La BPC va abaisser les coûts d'emprunt face aux tensions commerciales

HONG KONG (Reuters) - La Banque populaire de Chine (BPC) a indiqué vendredi qu’elle aiderait à réduire les coûts de financement des entreprises, en particulier des plus petites, dans le cadre de ses efforts plus larges pour soutenir la deuxième économie mondiale confrontée à un conflit commercial avec les Etats-Unis.

La Banque populaire de Chine (BPC) a indiqué vendredi qu'elle aiderait à réduire les coûts de financement des entreprises, en particulier des plus petites, dans le cadre de ses efforts plus larges pour soutenir la deuxième économie mondiale confrontée à un conflit commercial avec les Etats-Unis. /Photo d'archives/REUTERS/Petar Kujundzic

La banque centrale chinoise a indiqué dans son rapport de mise en oeuvre du premier trimestre qu’elle maintiendrait également une politique monétaire prudente et éviterait tout risque financier systématique.

Elle a ajouté qu’elle s’adapterait aux changements sur l’économie et l’inflation et qu’elle travaillerait à améliorer les mécanismes de transmission de sa politique monétaire.

“Nous allons réduire davantage les coûts de financement pour l’économie réelle, notamment pour les petites entreprises, et nous augmenterons la capacité et la volonté des institutions financières à servir l’économie réelle”.

La BPC a réduit le taux de réserves obligatoires des banques (RRR) six fois depuis le début 2018, la dernière baisse en date ayant eu lieu le 6 mai, pour soutenir la distribution de crédits. Et d’autres mesures sont très largement attendues.

Le taux de prêt moyen pondéré pour les entreprises et les acquéreurs immobiliers a augmenté de 5 points de base au premier trimestre à 5,69%, selon la banque centrale.

Le taux des prêts a chuté de 28 points de base au quatrième trimestre, a-t-elle ajouté.

L’économie chinoise demeure confrontée à des pressions à la baisse, estime la banque centrale, qui dit disposer de nombreux outils de politique monétaire face aux incertitudes domestiques et externes.

La banque centrale a aussi répété qu’elle maintiendrait le yuan stable.

Des sources ont indiqué vendredi à Reuters que la BPC interviendrait sur le marché des changes et utiliserait les instruments de politique monétaire à sa disposition pour s’assurer que la devise chinoise ne passe pas dans l’immédiat sous le niveau clé de 7 yuans pour un dollar.

La croissance économique de la Chine est tombée à 6,6% en 2018, à un plus bas de 28 ans, et elle devrait encore ralentir cette année avant que les mesures gouvernementales de soutien à l’économie ne produisent leurs effets.

Lee Chyen Yee à Singapour, Meg Shen à Hong Kong et Kevin Yao à Pékin; Blandine Henault pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below