May 16, 2019 / 6:51 PM / 2 months ago

L'essor des services freine la transmission monétaire, estime Coeuré

La part croissante des services dans l'économie de la zone euro ralentit la transmission de la politique monétaire mais l'effet des coûts d'emprunt ultra-bas n'est pas amoindri pour autant, a estimé jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne. /Photo d'archives/REUTERS/Kai Pfaffenbach

(Reuters) - La part croissante des services dans l’économie de la zone euro ralentit la transmission de la politique monétaire mais l’effet des coûts d’emprunt ultra-bas n’est pas amoindri pour autant, a estimé jeudi Benoît Coeuré, membre du directoire de la Banque centrale européenne.

“Le développement des services implique qu’il faut plus de temps pour que la politique monétaire soit transmise à l’inflation, mais son efficacité n’a pas diminué”, a-t-il dit lors d’une conférence à Genève. “Les effets de la politique monétaire mettent plus de temps à passer dans l’économie mais ils ne sont pas devenus moins puissants.”

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below