May 16, 2019 / 4:41 PM / in 2 months

Vallourec: Perte réduite au 1er trimestre, Ebitda positif, objectif confirmé

Vallourec a publié jeudi des résultats en nette amélioration au premier trimestre 2019, avec une réduction de sa perte et un résultat brut d'exploitation (RBE) positif, et a confirmé l'ensemble de ses objectifs. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Vallourec a publié jeudi des résultats en nette amélioration au premier trimestre 2019, avec une réduction de sa perte et un résultat brut d’exploitation (RBE) positif, et a confirmé l’ensemble de ses objectifs.

Le producteur de tubes sans soudure en acier a redit dans un communiqué qu’il visait pour 2019 une forte augmentation de son RBE, une poursuite de l’amélioration de son besoin en fonds de roulement et des investissements industriels de l’ordre de 180 millions d’euros.

“Sur la base des tendances actuelles de marché et des objectifs (...), le groupe respecterait son covenant bancaire à la fin de l’exercice”, a également indiqué Vallourec.

Le groupe a enregistré au premier trimestre une perte nette part du groupe de 90 millions d’euros (contre -170 millions au premier trimestre 2018), un RBE de 67 millions d’euros (contre -5 millions), un chiffre d’affaires de 1.025 millions (+19%) et un cash-flow disponible de -159 millions (contre -254 millions).

Selon le consensus Refinitiv, les analystes attendaient en moyenne une perte nette de 78 millions d’euros, un RBE de 54 millions et des ventes de 989 millions.

En termes de tendances, Vallourec confirme anticiper une poursuite de la reprise de l’activité “pétrole et gaz”, principalement tirée par les marchés internationaux.

En Amérique du Nord, après le ralentissement du marché observé sur la première partie de l’année, le groupe estime que le second semestre pourrait bénéficier de l’effet positif du rebond récent des cours du prix du pétrole WTI, même s’il constate une rigueur accrue des opérateurs en matière de dépenses d’investissement.

Vallourec table en outre sur un redémarrage des activités d’exploration au Brésil qui devrait intervenir en 2020, compte tenu des engagements de forage pris par les compagnies pétrolières.

Benjamin Mallet, édité par Pascale Denis

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below