May 10, 2019 / 7:25 PM / 6 months ago

Enquête préliminaire sur le fichier Monsanto

Le parquet de Paris a annoncé vendredi soir l'ouverture d'une enquête préliminaire sur le fichier constitué par le groupe américain Monsanto, acquis par l'allemand Bayer, sur les positions de personnalités en France sur les pesticides, notamment sur le glyphosate. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

PARIS (Reuters) - Le parquet de Paris a annoncé vendredi soir l’ouverture d’une enquête préliminaire sur le fichier constitué par le groupe américain Monsanto, acquis par l’allemand Bayer, sur les positions de personnalités en France sur les pesticides, notamment sur le glyphosate.

Cette enquête est ouverte, à la suite d’une plainte déposée par Le Monde, pour “traitement automatisé de données personnelles sans déclaration préalable à la CNIL, collecte de données personnelles par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite, enregistrement de données à caractère personnel sensible sans l’accord de l’intéressé et transfert illicite de données à caractère personnel”, a-t-il précisé.

Cette enquête a été confiée à la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP). 

Selon Le Monde, ce fichier de 200 noms de journalistes, politiques, dirigeants d’organisations professionnelles ou scientifiques date de novembre 2016 et provient d’une fuite du cabinet de lobbying et de relations publiques Fleishman-Hillard, “mandaté par Monsanto pour l’assister dans sa défense du glyphosate”.

Emmanuel Jarry, édité par Sophie Louet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below