May 9, 2019 / 4:46 PM / 10 days ago

Natixis au-dessus des attentes au 1er trimestre, objectifs confirmés

par Matthieu Protard et Inti Landauro

Natixis a fait état jeudi de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre, au cours duquel la banque a enregistré dans ses comptes une plus-value de 586 millions d'euros suite à la cession d'activités de banque de détail à sa maison-mère BPCE. /Photo d'archives/REUTERS/Charles Platiau

PARIS (Reuters) - Natixis a fait état jeudi de résultats supérieurs aux attentes au premier trimestre et a confirmé ses objectifs à horizon 2020 en dépit d’activités de marché qui sont restées à la peine en début d’année.

La filiale cotée du groupe bancaire mutualiste BPCE, dont les comptes trimestriels intègrent une plus-value de 586 millions d’euros suite à la cession d’activités de banque de détail à BPCE, a réalisé un bénéfice net près de trois fois supérieur à celui du premier trimestre 2018, à 764 millions d’euros.

D’après le consensus Infront Data pour Reuters, les analystes attendaient en moyenne un résultat net de 701 millions d’euros.

Sur le trimestre, Natixis a profité de l’assurance et des paiements pour compenser les activités de marché qui avaient subi une perte dans les dérivés actions en Asie en fin d’année dernière.

“Le programme de couverture du portefeuille de dérivés actions en Asie destiné à protéger ce dernier d’impacts de marché négatifs a été entièrement réalisé, sans impact négatif additionnel sur le compte de résultat”, souligne la filiale du groupe BPCE.

Ses revenus dans les activités de marché ont reculé au premier trimestre de 28% tandis qu’ils ont crû de 7% dans l’assurance et de 11% dans les paiements.

Lors d’une conférence téléphonique, François Riahi, le directeur général de Natixis, a toutefois noté que l’environnement de marché s’était amélioré en mars et avril avec une demande en hausse sur les dérivés actions et la dette.

Dans le conseil en fusions et acquisitions, la banque a continué ses emplettes avec l’acquisition d’une participation majoritaire dans la société australienne Azure Capital spécialisé dans les secteurs de l’énergie et des ressources naturelles.

PAS DE POSITION DANS LE DOSSIER CNP

Dans la gestion d’actifs, où la banque a annoncé ce jour l’acquisition d’une participation de 11% du capital du gestionnaire canadien Fiera Capital, Natixis renoue avec une collecte nette positive d’un milliard d’euros après les fortes sorties de capitaux du quatrième trimestre.

La banque ajoute qu’elle compte réaliser 50 millions d’euros d’économies supplémentaires à horizon 2020, ce qui portera à 300 millions d’euros l’objectif d’économies de son plan stratégique.

De son côté, le groupe BPCE a fait état d’une baisse de près de 44% de son bénéfice net à 340 millions d’euros après avoir notamment passé une dépréciation de 148 millions d’euros sur Fidor, la fintech allemande rachetée en 2016.

Interrogé sur une cession de Fidor, Laurent Mignon, président du directoire de BPCE, a dit que la banque avait reçu des marques d’intérêt et que des discussions étaient en cours avec des acheteurs potentiels.

Il n’a en revanche pas précisé ce que le groupe BPCE entendait faire de sa participation dans CNP Assurances, l’assureur qui doit être rapproché de la Banque postale.

Laurent Mignon a toutefois ajouté que la banque entendait arrêter sa position “dans les semaines qui viennent”.

En Bourse, l’action Natixis a gagné plus de 20% depuis le début de l’année et surperforme nettement l’indice bancaire européen (+5,72%)

Edité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below