May 7, 2019 / 9:42 AM / in 4 months

Lufthansa fera une offre sur la compagnie Condor de Thomas Cook

Lufthansa déposera une offre non contraignante sur Condor, la compagnie aérienne allemande détenue par le voyagiste en difficulté Thomas Cook, et placera une option sur les autres actifs du groupe dans le transport aérien, a dit mardi Carsten Spohr, président du directoire de Lufthansa. /Photo prise le 14 mars 2019/REUTERS/Ralph Orlowski

BONN, (Reuters) - Lufthansa déposera une offre non contraignante sur Condor, la compagnie aérienne allemande détenue par le voyagiste en difficulté Thomas Cook, et placera une option sur les autres actifs du groupe dans le transport aérien, a dit mardi Carsten Spohr, président du directoire de Lufthansa.

“Nous avons décidé hier, lors d’une réunion du directoire, de faire une offre sur la totalité de Condor avec une option permettant d’élargir cette offre à toutes les compagnies aériennes de Thomas Cook”, a-t-il précisé en marge de l’assemblée générale des actionnaires de Lufthansa, à Bonn.

Carsten Spohr a cependant ajouté qu’il lui semblait improbable, pour des questions de concurrence, qu’un acheteur unique puisse mettra la main sur toutes les compagnies de Thomas Cook, le plus vieux voyagiste du monde.

Le groupe britannique, lourdement endetté, a mis en vente son segment aérien en février après deux avertissements sur résultats en 2018. Ce segment comprend sa filiale allemande Condor et des filiales britannique, scandinave et espagnole.

A la suite de l’annonce de Lufthansa, le titre Thomas Cook s’envolait de près de 11% à 24,38 pence, ce qui ramène le recul de la valeur à moins de 21% depuis le début de l’année, après -75% en 2018 et +41% en 2017.

Des sources ont dit la semaine dernière que Thomas Cook avait fixé au 7 mai la date limite pour les manifestations d’intérêt pour son activité de transport aérien.

Ces sources avaient ajouté que, outre Lufthansa, le fonds d’investissement Indigo Partners était également intéressé.

Carsten Spohr a également dit que la position de Lufthansa concernant Alitalia était inchangée, à savoir que le groupe était uniquement intéressé par la restructuration de son concurrent en difficulté dans un schéma où il n’y aurait pas d’intervention de l’Etat.

La semaine dernière, Rome a repoussé au 15 juin la date butoir de dépôt des offres pour participer au plan de sauvetage d’Alitalia.

Ilona Wissenbach, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below