May 7, 2019 / 7:32 AM / 2 months ago

Solvay abaisse sa prévision, conditions de marché difficiles

(Reuters) - Solvay a abaissé mardi sa prévision de bénéfice annuelle en raison d’un recul de la demande de ses clients dans les secteurs de l’automobile, de l’électronique, du pétrole et du gaz, alors que les ventes organiques du groupe chimique belge sont restées inchangées au premier trimestre.

Solvay a abaissé mardi sa prévision de bénéfice annuelle en raison d'un recul de la demande de ses clients dans les secteurs de l'automobile, de l'électronique, du pétrole et du gaz, alors que les ventes organiques du groupe chimique belge sont restées inchangées au premier trimestre. /Photo d'archives/REUTERS/François Lenoir

L’action Solvay plonge de 7,8% à 95,76 euros vers 11h00 GMT, s’acheminant vers sa pire performance boursière sur un jour depuis près de trois ans et accusant la deuxième baisse la plus marquée de l’indice Stoxx 600, lui-même en repli de 0,45%..

Au premier trimestre 2019, le bénéfice avant intérêt, impôts, dépréciation et amortissement (Ebitda) de Solvay est ressorti à 571 millions d’euros, en baisse de 0,6% en organique, sous l’effet d’une baisse des volumes et d’une inflation des coûts fixes, cependant compensées par des prix nets positifs.

Sur le trimestre, les ventes en volumes des polymères de spécialité ont reculé d’environ 10% en raison de la baisse des dépenses des fabricants de smartphones et de semi-conducteurs, a déclaré Solvay.

La faible demande des clients du secteur de l’automobile a également pesé sur les volumes de sa division produits chimiques spéciaux.

La baisse de l’activité sur le marché du pétrole et du gaz de schiste en Amérique du Nord depuis septembre a pour sa part affecté la division Novecare, a ajouté le groupe.

Le cash-flow libre est négatif de 91 millions d’euros, contre 100 millions il y a un an, en raison de la réduction du besoin en fonds de roulement et de la hausse des stocks avec la dégradation des conditions de marché.

Le groupe belge a déclaré que la conjoncture économique s’était détériorée depuis février et que cela se poursuivrait au deuxième trimestre. Il table désormais sur un Ebitda stable ou légèrement en baisse organique en 2019, alors qu’en février, il prévoyait une hausse “modeste”.

L’intermédiaire KBC Securities a dégradé le titre Solvay d’”acheter” à “accumuler”, soulignant que la baisse des perspectives était de toute évidence une mauvaise nouvelle.

Par contraste, le groupe de chimie spécialisée néerlandais DSM a relevé mardi sa prévision de bénéfice pour 2019, la vigueur des ventes de compléments alimentaires ayant dopé les résultats du premier trimestre malgré la faiblesse de certains de ses marchés asiatiques.

L’action DSM prenait 5,06% à 103,80 euros vers 10h36 à la Bourse d’Amsterdam.

Michal Aleksandrowicz à Gdynia; Claude Chendjou pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below