May 3, 2019 / 7:27 PM / in 2 months

Carrefour prévoit jusqu'à 3.000 départs dans ses hypers

PARIS (Reuters) - Carrefour prévoit le départ de jusqu’à 3.000 salariés dans ses hypermarchés français, par le biais d’une rupture conventionnelle collective (RCC), comme annoncé fin mars, et un plan de départ en retraite anticipée, a rapporté vendredi une source syndicale.

Carrefour prévoit le départ de jusqu'à 3.000 salariés dans ses hypermarchés français, par le biais d'une rupture conventionnelle collective (RCC), comme annoncé fin mars, et un plan de départ en retraite anticipée, a rapporté vendredi une source syndicale. /Photo prise le 20 mars 2019/REUTERS/Régis Duvignau

L’information a été confirmée à Reuters par la direction, qui insiste sur le fait que les suppressions de postes ne concernent que la rupture conventionnelle collective, soit 1.229 emplois.

Les départs à la retraite anticipée, qui concerneraient jusqu’à 1.770 postes environ, “pourraient être remplacés”, a dit à Reuters une porte-parole de la direction.

“Pour Carrefour, ça permet d’accélérer l’adaptation des métiers et le renouvellement générationnel”, a-t-elle ajouté.

Le projet de RCC, qui avait déjà été annoncé le 27 mars aux organisations syndicales, concerne principalement les rayons bijouterie, certains postes de managers, les stations service, qui vont être automatisées, et des postes liés la gestion des flux financiers dans les magasins.

La direction espère pouvoir signer un accord syndical à la fin du mois de mai pour une mise en application en juin de la RCC et dès septembre du plan de retraite anticipée, a dit à Reuters le délégué syndical CGT, Patrick Ait-Aïssa.

Pour ce dernier, il s’agit d’un “plan purement boursier” qui affectera à terme l’activité du groupe.

“Ce sera dramatique pour les salariés qui vont rester. Leurs conditions de travail seront bien plus difficiles”, a-t-il dit, en ajoutant douter de la volonté de Carrefour de remplacer les départs à la retraite anticipée.

“Carrefour a pour habitude de minimiser ce genre de plan”, a-t-il ajouté.

Fin avril, Carrefour a annoncé que les ventes de ses hypermarchés français, qui emploient 60.000 personnes, s’étaient stabilisées au premier trimestre (+0,1%), alors qu’elles avaient reculé de 2,2% au quatrième trimestre 2018.

Caroline Pailliez et Mathieu Rosemain, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below