May 2, 2019 / 1:53 PM / in 4 months

Wall Street irrégulière en ouverture après la Fed

NEW YORK (Reuters) - Wall Street a ouvert sur une note étroitement irrégulière jeudi, les investisseurs devant digérer les derniers résultats de sociétés jugés mitigés tout en se faisant à l’idée que la Réserve fédérale n’est apparemment pas disposée à réduire les taux d’intérêt.

Wall Street a ouvert sur une note étroitement irrégulière jeudi. L'indice Dow Jones perd 0,13%. /Photo d'archives/REUTERS/Brendan McDermid

L’indice Dow Jones perd 35,38 points, soit 0,13%, à 26.394,76 points tandis que le Standard & Poor’s 500, plus large, est stable à 2.923,20 points.

Le Nasdaq Composite cédait 0,04% à 8.046,48 points à l’ouverture.

La Réserve fédérale a observé le statu quo sur les taux mercredi, comme prévu, et ne semble guère encline à les modifier dans un avenir proche, prenant acte d’une croissance économique qui se poursuit et de la solidité du marché du travail, tout en espérant toujours que l’inflation finira par monter.

Le président Jerome Powell a dit que la baisse de l’inflation considérée en dehors de ses éléments les plus instables était sans doute la conséquence, pour l’essentiel, de facteurs momentanés et il a prédit qu’elle remonterait vers l’objectif de 2%.

En conséquence, les traders des futures de taux ont réduit leurs paris sur une baisse des taux avant la fin de l’année.

La saison des résultats continue d’occuper les investisseurs et cette semaine est en la matière l’une des plus chargées. Les analystes prévoient une hausse des bénéfices de 0,5% au premier trimestre, alors qu’ils anticipaient une baisse de 2% début avril, selon des données de Refinitiv.

Sur le front des indicateurs, le nombre des inscriptions au chômage n’a pas varié la semaine dernière aux Etats-Unis, sans remettre en cause le constat d’un marché du travail qui reste tendu.

La productivité a augmenté au premier trimestre à son rythme le plus soutenu depuis plus de quatre ans aux Etats-Unis, exerçant une pression baissière sur les coûts du travail et plus largement sur l’inflation.

Qualcomm gagne 2,8% dans les premiers échanges même si le fondeur a imputé au ralentissement économique chinois un chiffre d’affaires prévu pour le troisième trimestre inférieur aux attentes.

3M perd 0,5%, le conglomérat ayant annoncé l’achat de l’équipementier médical Acelity pour 6,7 milliards de dollars.

Dow lâche 0,8%, le groupe de science des matériaux scindé en avril de DowDupont, a publié jeudi un bénéfice d’exploitation en baisse de 24%, conforme à sa prévision, en raison principalement de la baisse des prix.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below