April 30, 2019 / 1:49 PM / 24 days ago

L'Ebitda de SFR résiste au 1er trimestre malgré le recul des revenus

PARIS (Reuters) - L’opérateur télécoms SFR, filiale française d’Altice Europe, a enregistré une amélioration de son résultat d’exploitation au premier trimestre en dépit de la baisse de ses revenus dans un contexte de concurrence toujours féroce dans l’Hexagone, d’après des résultats préliminaires dévoilés mardi.

L'opérateur télécoms SFR, filiale française d'Altice Europe, a enregistré une amélioration de son résultat d'exploitation au premier trimestre en dépit de la baisse de ses revenus dans un contexte de concurrence toujours féroce dans l'Hexagone, d'après des résultats préliminaires dévoilés mardi. /Photo d'archives/REUTERS/Stéphane Mahé

La holding Altice Luxembourg a diffusé ce mardi un document d’information dans la perspective d’une opération de refinancement de la dette contenant des résultats provisoires de ses filiales Altice France et Altice International, soit quasiment le périmètre du groupe Altice Europe à l’exception de sa filiale de télévision payante.

Altice Europe doit publier ses résultats du premier trimestre à une date ultérieure qui n’est pas encore connue.

Selon ce document, SFR (Altice France) a vu ses revenus reculer de 3,1% au premier trimestre à 2,52 milliards d’euros.

“C’est principalement dû à un recul sur un an des revenus fixes et mobiles grand public alors que la croissance de la base d’abonnés sur les segments du fixe comme du mobile a été contrebalancée par des reculs de l’ARPU”, peut-on lire dans le document qui fait référence au revenu moyen par abonné.

Altice France a également été pénalisé par l’arrêt d’un coup de pouce fiscal lié à ses offres de presse en ligne.

L’opérateur, qui génère plus des deux-tiers de l’Ebitda d’Altice Europe, a toutefois vu son résultat d’exploitation ajusté progresser de 2,0% sur la période à 933 millions d’euros, selon les résultats provisoires.

L’ACTION D’ALTICE EUROPE SE RETOURNE À LA HAUSSE

Le numéro un du secteur en France, Orange, qui a publié ses comptes trimestriels un peu plus tôt dans la journée, a également accusé sur la même période un recul de 1,8% de ses revenus en France à données comparables, après deux années de progression, pénalisé de la même façon par la bataille des promotions.

Lors d’une conférence téléphonique avec des analystes, les dirigeants d’Orange ont laissé peu d’espoir quant à une accalmie prochaine, ce qui a plombé l’ensemble des valeurs françaises des télécoms en Bourse.

Le titre d’Altice Europe s’est toutefois retourné à la hausse en début d’après-midi à la suite de la diffusion du document de sa holding luxembourgoise.

Vers 15h40, l’action du groupe fondé et contrôlé par l’entrepreneur milliardaire Patrick Drahi avançait de 1,73% à 2,884 euros. Au même moment, Orange cédait -3,79%, Iliad concédait -2,66% et Bouygues, maison mère de Bouygues Telecom, reculait de -0,03%.

Selon le document d’Altice Luxembourg, les revenus d’Altice Portugal ont dans le même temps progressé de 0,4% à 509 millions tandis que son Ebitda ajusté a reculé de 1,4% à 206 millions.

Au global, la holding, qui chapeaute également les activités en Israël et en République dominicaine, affiche une baisse de 1,7% des revenus à 3,474 milliards d’euros pour un Ebitda ajusté en recul de 0,6% à 1,3 milliard, selon les chiffres provisoires.

Edité par Matthieu Protard

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below