April 30, 2019 / 11:34 AM / 3 months ago

Les importations asiatiques de pétrole iranien ont bondi en mars

Les importations en Asie de pétrole brut iranien ont atteint en mars leur niveau le plus élevé en huit mois, les acheteurs se pressant pour charger des cargos avant la fin des exemptions aux sanctions américaines contre la République islamique, montrent des données obtenues mardi par Reuters. /Photo d'archives/REUTERS/Darrin Zammit Lupi

SINGAPOUR (Reuters) - Les importations en Asie de pétrole brut iranien ont atteint en mars leur niveau le plus élevé en huit mois, les acheteurs se pressant pour charger des cargos avant la fin des exemptions aux sanctions américaines contre la République islamique, montrent des données obtenues mardi par Reuters.

La Chine, l’Inde, le Japon et la Corée du Sud ont importé un total cumulé de 1,58 million de barils par jour de pétrole iranien le mois dernier, un chiffre en hausse de 36% par rapport à février et qui est le plus élevé depuis juillet dernier.

Sur l’ensemble du premier trimestre, les volumes marquent toutefois une baisse de 31%.

Les Etats-Unis ont réimposé des sanctions contre les importations de pétrole iranien en novembre dernier mais en accordant des exemptions à huit pays, principalement en Asie. L’administration Trump a décidé la semaine dernière de mettre fin à ces dispenses au 1er mai, en se disant confiante dans la capacité de l’Arabie saoudite et des Emirats arabes unis à prévenir tout déséquilibre sur le marché pétrolier mondial.

Florence Tan, Véronique Tison pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below