April 26, 2019 / 12:06 PM / 4 months ago

Wall Street attend les chiffres du PIB pour se décider

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue prudente vendredi mais la tendance dépendra largement de la publication, une heure avant l’ouverture, des chiffres du produit intérieur brut des Etats-Unis, particulièrement sensibles dans un contexte d’inquiétudes pour l’économie mondiale.

Les Bourses européennes évoluent dans le calme vendredi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 prend 0,11% à 5.563,89 points vers 11h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,21% et à Londres, le FTSE perd 0,17%. /Photo d'archives/REUTERS/Peter Nicholls

Les contrats à terme sur les trois indices de référence signalent vers 11h30 GMT une ouverture sans grand changement, alors que les Bourses européennes évoluent dans le calme. À Paris, le CAC 40 prend 0,11% à 5.563,89 points vers 11h35 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,21% et à Londres, le FTSE perd 0,17%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 gagne 0,07%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro 0,2% et le Stoxx 600 0,09%.

Les opérateurs de marché attendent pour 12h30 GMT la première estimation du produit intérieur brut (PIB) des Etats-Unis pour janvier-mars, à moins d’une semaine de la réunion de politique monétaire de la Réserve fédérale.

La croissance de la première économie mondiale est prévue à 2% en rythme annualisé sur la période selon les estimations des économistes sondés par Refinitiv, contre 2,2% au quatrième trimestre 2018.

Une surprise positive n’est pas à exclure après une poignée d’indicateurs plutôt encourageants ces derniers jours, estiment les analystes.

LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

Les investisseurs américains réagiront aux chiffres de la croissance mais aussi aux résultats mitigés publiés jeudi soir par trois poids lourds de la cote: Amazon, Intel et Ford.

VALEURS EN EUROPE

En Bourse en Europe, les résultats animent la cote. En tête du CAC 40, l’équipementier automobile Valeo grimpe de plus de 6% après avoir confirmé ses objectifs annuels en dépit d’un repli de son chiffre d’affaires, que les analystes de Credit Suisse jugent solide au regard de la baisse de la production automobile mondiale.

Juste derrière, Safran (+3,2%), Sanofi (+3,19%) et Renault (3,09%) profitent de résultats bien accueillis.

En baisse, Casino ferme la marche du peloton du SBF 120 avec un repli de 4,57%, le distributeur ayant vu sa croissance organique décélérer au premier trimestre, notamment en France.

Ailleurs en Europe, RBS chute de 4,52% à Londres après un bénéfice trimestriel en baisse ainsi que des prévisions et un ratio de solvabilité CET1 jugés décevants.

TAUX

En attendant les chiffres de la croissance aux Etats-Unis, le rendement des Treasuries à 10 ans évolue à proximité d’un creux de deux semaines sous 2,52% touché jeudi.

En Europe, le rendement du Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, évolue à -0,013%, en légère baisse par rapport à la clôture de jeudi à -0,009%.

CHANGES

Le dollar est stable face à un panier de référence, non loin d’un pic de deux ans touché jeudi, l’annonce d’une hausse importante des commandes de biens durables aux Etats-Unis ayant renforcé les attentes pour le PIB du premier trimestre.

PÉTROLE

Les contrats de référence sur le brut perdent autour de 2% dans l’espoir que les pays de l’Opep augmentent leur production pour compenser la baisse des exportations iraniennes à la suite du durcissement des sanctions américaines contre Téhéran.

Le contrat juin sur le brut léger américain recule sous 64 dollars le baril et le Brent repasse sous 74 dollars.

Édité par Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below