April 26, 2019 / 4:40 AM / a month ago

Suède: Une grève des pilotes de SAS provoque des perturbations

STOCKHOLM/COPENHAGUE/OSLO (Reuters) - La compagnie aérienne suédoise SAS a été contrainte d’annuler 70% de ses vols prévus vendredi en raison d’un mouvement de grève des pilotes en Suède, en Norvège et au Danermak après l’échec de négociations sur les salaires.

Les pilotes suédois de la compagnie aérienne SAS ont rejeté la proposition des médiateurs jeudi et se préparent à un mouvement de grève qui pourrait provoquer des perturbations pour près de 170.000 voyageurs. /Photo d'archives/REUTERS/Paul Hanna

Ces arrêts de travail, qui ont provoqué des pertubations dans plusieurs aéroports, pourraient affecter quelque 170.000 passagers au cours du weekend, a estimé SAS.

La compagnie a indiqué qu’elle espérait reprendre les négociations et parvenir aussi vite que possible à un accord.

“La grève a provoqué l’annulation de vols nationaux, européens et long-courrier et cela a touché des milliers de passagers”, a annoncé SAS dans un communiqué.

Les pilotes demandent une revalorisation de 13% de leurs salaires et ont rejeté la proposition des médiateurs jeudi.

Les syndicats de pilotes danois, norvégien et suédois avaient appelé ce mois-ci les 1.500 pilotes de la compagnie à se mettre en grève le 26 avril si aucun accord n’était trouvé sur les salaires et d’autres questions avant minuit jeudi.

La compagnie aérienne scandinave, qui effectue normalement environ 800 vols par jour, avait annoncé plus tôt jeudi qu’elle annulait 205 vols de minuit à midi vendredi, par mesure de précaution.

Des médiateurs nationaux dans les trois pays tentent de négocier un accord entre SAS et quatre syndicats de pilotes depuis la semaine dernière.

“La grève aurait pu être évitée si SAS avait montré une réelle volonté de faire la moitié du chemin”, a déclaré Rene Arpe, président du syndicat des pilotes danois.

“Au lieu de ça, nous voyons une direction de SAS qui pense que ses employés doivent accepter des conditions de travail qui se dégradent, des horaires fluctuants et une insécurité de l’emploi”, a-t-il ajouté.

Terje Solsvik et Gwladys Fouche à Oslo, Jacob Gronholt-Pedersen à Copenhague et Esha Vaish à Stockholm; Arthur Connan pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below