April 24, 2019 / 12:01 PM / 3 months ago

Occidental offre 57 milliards de dollars pour Anadarko, surenchérit sur Chevron

(Reuters) - Occidental Petroleum, compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, a annoncé mercredi son intention de racheter sa concurrente Anadarko Petroleum pour 57 milliards de dollars (50,9 milliards d’euros), mettant ainsi sur la table sept milliards de dollars de plus que Chevron.

Occidental Petroleum, compagnie pétrolière américaine spécialisée dans le schiste, a annoncé mercredi son intention de racheter sa concurrente Anadarko Petroleum pour 57 milliards de dollars (50,9 milliards d'euros), mettant ainsi sur la table sept milliards de dollars de plus que Chevron. /Photo d'archives/REUTERS/Mario Anzuoni

Les deux propositions - celle de Chevron remonte au 12 avril - sont toutes deux en numéraire et en actions et comprennent la reprise de la dette d’Anadarko.

Le titre Anadarko bondissait de plus de 11% à 71,50 dollars dans les premiers échanges à Wall Street. L’action Occidental perdait, elle, environ 3% et Chevron, 1,4%.

L’offre de 76 dollars par action d’Anadarko (38 dollars en numéraire et 0,6094 titre Occidental pour chaque action Anadarko) représente une prime de 19% par rapport au cours de clôture d’Anadarko de mardi et une prime de 62% par rapport au cours de clôture du 11 avril, la veille de l’annonce de la proposition de Chevron.

Cette offre surprise intervient après deux autres propositions d’Occidental depuis la fin mars.

Ce dernier a déclaré ces dernières semaines vouloir s’emparer d’Anadarko afin de devenir le premier producteur de pétrole du Bassin permien, dans l’ouest du Texas, où la production a explosé ces dernières années.

Sa dernière offre est supérieure à celle de Chevron qui propose 65 dollars par action. Occidental dit avoir amélioré la part en numéraire de ses précédentes offres, en la portant à 50%. Chevron de son côté propose une offre composée de 75% en actions et de 25% en cash.

En cas d’accord avec Anadarko, Occidental deviendrait le plus gros producteur du Bassin permien, avec une production totale de 533.000 barils équivalents pétrole par jour, a précisé le groupe, ajoutant que l’opération lui permettrait d’accroître le flux de trésorerie disponible et le dividende versé aux actionnaires.

FRAIS DE RUPTURE D’UN MILLIARD DE DOLLARS

Dans une lettre au conseil d’administration d’Anadarko, Occidental estime avoir fait deux propositions d’une “valeur nettement supérieure” à celle de Chevron depuis le 8 avril.

Si le conseil d’administration d’Anadarko venait à choisir l’offre d’Occidental, la société devra verser à Chevron une indemnité de rupture d’un milliard de dollars.

“Il est regrettable qu’Anadarko ait accepté de payer des frais de rupture d’un milliard de dollars, représentant environ 2 dollars par action, sans même décrocher le téléphone pour nous parler malgré deux offres adressées au cours de la semaine du 8 avril”, écrit Vicki Hollub, la PDG d’Occidental dans la lettre adressée mercredi au conseil d’administration d’Anadarko.

Certains analystes se montrent toutefois sceptiques sur l’offre d’Occidental.

“Ce n’est pas une décision intelligente de la part d’Occidental au regard de la différence de taille entre les deux groupes”, estime Muhammed Ghulam, analyste chez Raymond James.

“Chevron est beaucoup plus gros, dispose des ressources nécessaires pour combiner les deux sociétés et possède une expérience significative en eaux profondes”, a-t-il ajouté, faisant référence aux importants actifs d’Anadarko dans le golfe du Mexique.

Les analystes s’attendent à une poursuite de la consolidation dans le secteur en raison de la baisse des dépenses, les investisseurs réclamant de meilleurs rendements face à la stagnation des cours de Bourse.

Le Bassin permien produit environ quatre millions de barils par jour (bpj) et devrait atteindre 5,4 millions de bpj d’ici 2023, selon IHS Markit, soit plus que la production totale de n’importe quel pays de l’Opep à l’exclusion de l’Arabie saoudite.

Benoit Van Overstraeten et Claude Chendjou pour le service français, édité par Marc Angrand et Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below