April 16, 2019 / 8:59 PM / 2 months ago

Wall Street soutenue par les résultats et l'accord Qualcomm-Apple

PARIS (Reuters) - La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi, soutenue par une nouvelle série de résultats de sociétés bien accueillie et en fin de séance par un bond de Qualcomm après un important accord avec Apple, même si les valeurs de la santé ont pesé sur la tendance.

La Bourse de New York a fini en légère hausse mardi. L'indice Dow Jones a gagné 0,26%. /Photo prise le 9 avril 2019/REUTERS/Brendan McDermid

L’indice Dow Jones a gagné 67,89 points, soit 0,26%, à 26.452,66.

Le S&P-500, plus large, a pris 1,48 point, soit 0,05%, à 2.907,06, se rapprochant un peu plus de son record de septembre (2.940,91).

Le Nasdaq Composite a progressé de 24,21 points, soit 0,3%, à 8.000,23, sa première clôture à plus de 8.000 points depuis le 3 octobre.

Le début de la période des publications de résultats et les derniers indicateurs économiques publiés créent un contexte plutôt favorable à la prise de risque, à Wall Street comme sur les autres grandes places financières mondiales.

Ce climat se traduit aussi par une baisse de la volatilité: l’indice VIX du CBOE a touché mardi un nouveau plus bas de six mois à 11,85 points.

Sur les 42 sociétés du S&P-500 qui avaient publié leurs résultats trimestriels avant mardi, 81% ont battu le consensus de marché, une proportion supérieure de cinq points à la moyenne des quatre derniers trimestres, selon les données Refinitiv.

Les analystes financiers prévoient désormais une baisse de 1,8% des profit de l’indice par rapport aux trois premiers mois de 2018, un recul plus limité qu’il y a une semaine, puisqu’il était estimé à 2,3%. Il marquerait néanmoins le premier repli des résultats depuis 2016.

“D’après ce que j’ai vu jusqu’à présent, j’ai le sentiment que les estimations des analystes pour le trimestre seront battues”, commente Tim Ghriskey, responsable de la stratégie d’investissement d’Inverness Counsel. “On aura peut-être un trimestre en baisse mais il sera meilleur qu’attendu.”

VALEURS

Emblématique du bon accueil réservé par le marché aux résultats supérieurs aux attentes, Johnson & Johnson a gagné 1,1% après avoir dépassé les estimations au premier trimestre et revu à la hausse sa prévision de croissance de son chiffre d’affaires (CA) pour l’ensemble de cette année.

De son côté, le géant de la gestion d’actifs BlackRock a pris 3,25% après avoir largement battu le consensus et engrangé 65 milliards de dollars de capitaux sous gestion supplémentaires sur les trois premiers mois de l’année.

Autre soutien à la tendance: l’annonce en séance d’un accord amiable entre Qualcomm et Apple qui met fin à un long feuilleton judiciaire quelques heures seulement après l’ouverture d’un procès opposant les deux géants des hautes technologies.

Le titre Qualcomm a bondi de 23,21% et dans son sillage, l’indice SOX des semi-conducteurs a amplifié sa progression pour finir la journée sur un gain de 3,19%. Apple a fini pratiquement inchangé.

Netflix, qui a publié ses résultats juste après la clôture, a par ailleurs pris 3,04% grâce au relèvement de la recommandation de Deutsche Bank, passée à l’achat.

A la baisse, l’assureur santé UnitedHealth a chuté de 4,01%, la plus forte baisse du Dow, ses trimestriels meilleurs qu’attendu n’ayant pas suffi à apaiser les craintes d’une refonte de la réglementation fédérale en matière d’encadrement des prix des médicaments, susceptible d’affecter les marges des assureurs.

Dans son sillage, le S&P de la santé a cédé 2,03%, la pire performance sectorielle du jour.

LES INDICATEURS DU JOUR

Aux Etats-Unis, la production industrielle a baissé de 0,1% en mars et la production manufacturière a stagné après deux mois de baisse, le premier trimestre se soldant par un recul de la production manufacturière de 1,1% en rythme annualisé, le premier depuis le troisième trimestre 2017, après +1,7% sur octobre-décembre 2018.

Du côté du marché immobilier, l’indice NAHB du sentiment des promoteurs a, comme attendu, légèrement progressé le mois dernier, à 63 contre 62.

En Europe, l’indice ZEW du sentiment des investisseurs en Allemagne est ressorti en hausse plus marquée qu’attendu à 3,1 contre -3,6 en mars.

LA SÉANCE EN EUROPE

En Europe, la journée s’est terminée dans le vert et l’indice Stoxx 600 a inscrit un plus haut de huit mois, grâce entre autres à la progression des valeurs bancaires et l’annonce d’une amélioration du sentiment des investisseurs en Allemagne.

À Paris, le CAC 40 a terminé sur un gain de 0,36% à 5.528,67 points, son meilleur niveau en clôture depuis fin septembre, le Footsie britannique a pris 0,44% et le Dax allemand a gagné 0,67%.

L’indice EuroStoxx 50 a avancé de 0,37%, le FTSEurofirst 300 de 0,35% et le Stoxx 600 de 0,29%, au plus haut depuis le 10 août dernier.

Le Stoxx des banques a progressé de 0,84%, celui des services financiers de 1,25%.

À SUIVRE MERCREDI:

La séance de mercredi sera animée entre autres par une série d’indicateurs chinois, à commencer par le chiffre de la croissance du produit intérieur brut (PIB) au premier trimestre, mais aussi par les statistiques de l’inflation au Royaume-Uni et par la publication du Livre beige de la Réserve fédérale américaine à deux semaines de sa prochaine réunion de politique monétaire.

Avec Stephen Culp à New York et Amy Caren Daniel à Bangalore

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below