April 15, 2019 / 8:16 AM / in 8 days

Les actions en Europe hésitent entre l'espoir et la crainte

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes se cherchent une tendance lundi dans les premiers échanges, les investisseurs hésitant entre les inquiétudes pour la croissance et les espoirs d’un accord commercial proche entre les Etats-Unis et la Chine.

Les principales Bourses européennes se cherchent une tendance lundi dans les premiers échanges. À Paris, l'indice CAC 40 est quasiment inchangé (+0,01%) vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,07% et à Londres, le FTSE recule de 0,05%. /Photo d'archives/REUTERS/Simon Dawson

À Paris, l’indice CAC 40 est quasiment inchangé (+0,01%) à 5.503,16 points vers 07h40 GMT. À Francfort, le Dax cède 0,07% et à Londres, le FTSE recule de 0,05%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro prend 0,04%, le FTSEurofirst 300 cède 0,02% et le Stoxx 600 varie peu (-0,01%).

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a déclaré samedi que les Etats-Unis et la Chine effectuaient des progrès dans leurs négociations commerciales et a dit avoir espoir que les deux camps se rapprochaient de leur ultime cycle de discussions.

“Nous nous attendons à un accord USA-Chine relativement favorable aux marchés”, écrit dans une note Ethan Harris, économiste de Bank of America Merrill Lynch. “Nous pensons que les combats à venir seront limités par les pressions des marchés et les considérations politiques. Nous nous attendons à des escarmouches plutôt qu’à de grandes batailles”.

Les marchés asiatiques ont réagi positivement à ces avancées mais les Bourses européennes sont plus hésitantes, de nombreuses menaces pesant sur la croissance économique en Europe, comme l’a rappelé samedi le président de la Banque centrale européenne (BCE), Mario Draghi, en marge des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale à Washington.

LES VALEURS A SUIVRE :

En Bourse en Europe, les ressources de base et l’automobile pèsent sur la tendance, leurs indices sectoriels reculant respectivement de 0,52% et 0,44%.

Les banques montent en revanche, leur indice Stoxx gagnant 0,56% dans le sillage de la progression des rendements obligataires et des bons résultats publiés par JPMorgan vendredi.

BNP Paribas prend 2,10%%, Crédit agricole 1,11% et Société générale 0,71%.

Toujours à Paris, Vivendi gagne 0,95% après avoir annoncé avant l’ouverture une nouvelle hausse confortable de ses revenus au premier trimestre à la faveur du bond des ventes de sa maison de disques Universal Music Group pour laquelle les préparatifs en vue d’une ouverture du capital se poursuivent.

Publicis avance pour sa part de 4,28%, de loin la plus forte hausse du CAC, après la présentation de son projet de rachat d’Epsilon, filiale d’Alliance Data Systems, pour 4,4 milliards de dollars (3,9 milliards d’euros).

A WALL STREET

La Bourse de New York a terminé vendredi en nette hausse, portée par un bond des valeurs bancaires en réaction aux bons résultats de JPMorgan et par des indicateurs chinois rassurants pour la santé de la deuxième économie du monde. Le S&P-500 est à environ 1% de son record de clôture de septembre.

La tendance de ce lundi dépendra en partie des annonces de Citigroup et Goldman Sachs, qui publient leurs résultats trimestriels avant l’ouverture.

EN ASIE

La Bourse de Tokyo a fini en nette hausse, portée en outre par un repli du yen favorisant ses valeurs exportatrices. L’indice Nikkei a gagné 1,37% à 22.169,11 points après avoir touché en séance 22.211,03, son plus haut niveau depuis le 4 décembre.

L’indice MSCI regroupant les valeurs d’Asie et du Pacifique (hors Japon) progresse de 0,6%, au plus haut depuis fin juillet. L’indice SSE composite de la Bourse de Shanghai s’est en revanche retourné à la baisse pour finir en repli de 0,34%.

TAUX

Les rendements des emprunts d’Etat américains ont inscrit vendredi des plus hauts de trois semaines, conséquence logique du retour des investisseurs vers des actifs plus risqués. Le rendement des Treasuries à 10 ans paraît vouloir se stabiliser autour de 2,556.

En Europe, le rendement du Bund à 10 ans, taux de référence de la zone euro, prend un point de base dans les premiers échanges pour repasser 0,06%.

CHANGES

Le billet vert recule un peu face à un panier de devises de référence, aidant l’euro à repasser 1,13 dollar.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut reculent un peu après leur nette progression de la semaine dernière, qui a permis au Brent de repasser la barre de 70 dollars le baril et au brut léger américain de signer sa sixième progression hebdomadaire d’affilée, ce qui n’était plus arrivé depuis début 2016.

Édité par Véronique Tison

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below