April 12, 2019 / 3:04 PM / 5 months ago

Lone Star favori pour racheter Raab Karcher à Saint-Gobain

par Pamela Barbaglia, Arno Schuetze et Andrés González

LONDRES (Reuters) - Le fonds américain Lone Star est désormais le favori pour l’acquisition de Raab Karcher, distributeur allemand de matériaux de construction appartenant à Saint-Gobain, pour un montant qui pourrait atteindre 400 millions d’euros, ont dit à Reuters quatre sources proches du dossier.

Lone Star passerait par son propre distributeur de matériaux de construction dans le nord de l’Europe, Stark, pour réaliser cette opération, ont précisé les sources.

Stark a récemment été admis au deuxième tour d’enchères, ont-elles ajouté.

Le fonds Platinum est lui aussi parvenu à la dernière étape de cette procédure lancée en janvier alors que son concurrent américain Advent, intéressé dans un premier temps, s’est finalement retiré de la course, selon les sources.

D’après ces dernières, Lone Star est mieux placé que Platinum car son offre est supérieure sur le plan industriel en raison des synergies qu’il pourrait réaliser en mariant Stark et Raab Karcher.

Les deux fonds sont encore en train d’examiner les comptes et la situation globale de Raab Karcher avant la date butoir pour soumettre une offre contraignante, fixée à début mai, ont dit les sources, ajoutant qu’une transaction n’était pas encore certaine.

Saint-Gobain et Lone Star ont refusé de s’exprimer sur le sujet tandis que Platinum n’était pas disponible dans l’immédiat.

Cette vente, organisée par Goldman Sachs, pourrait donner à Raab Karcher une valorisation de 300 à 400 millions d’euros, ont dit deux des sources.

Cette filiale de Saint-Gobain affiche un résultat d’exploitation annuel (Ebitda) d’environ 40 millions d’euros et elle devrait être valorisée au maximum 10 fois ce bénéfice.

Elle a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de près de 2 milliards d’euros mais ses marges souffrent des craintes d’une récession économique, qui pèserait sur le secteur du bâtiment.

Raab Karcher est l’élément principal du programme de cessions d’actifs non stratégiques annoncé en novembre par Saint-Gobain, pour un total d’au moins 3 milliards d’euros de chiffre d’affaires d’ici fin 2019, dans le cadre d’une réorganisation menée par le nouveau directeur général délégué du groupe, Benoît Bazin.

Bertrand Boucey pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below