April 11, 2019 / 5:17 AM / 5 months ago

Chine: Rebond de l'inflation, une première en neuf mois

PÉKIN (Reuters) - La hausse des prix à la production en Chine a accéléré en mars pour la première fois depuis neuf mois, un signe que les mesures engagées par Pékin pour soutenir l’économie pourraient avoir donné un nouveau souffle à la demande intérieure.

La hausse des prix à la production en Chine a accéléré en mars pour la première fois depuis neuf mois. /Photo prise le 13 mars 2019/REUTERS

La hausse des prix à la consommation s’est également accélérée le mois dernier, pour atteindre son rythme le plus fort depuis octobre 2018, dopée par l’envolée des prix du porc liée à la prolifération de l’épidémie de fièvre porcine.

L’indice des prix à la production (PPI) a progressé de 0,4% en rythme annuel, avec une forte hausse des prix du pétrole et du gaz, selon les données du Bureau national de la statistique (BNS) publiées jeudi, une hausse conforme aux attentes des économistes après une faible progression en février (+0,1%).

D’un mois sur l’autre, les prix à la production ont augmenté en mars pour la première fois en cinq mois, de 0,1%, après un déclin de 0,1% le mois précédent.

La hausse des prix à la production, quoique limitée, devrait apaiser les craintes de déflation et conforter le sentiment que la deuxième économie mondiale commence à repartir de l’avant.

Mais les analystes appellent à la prudence, notant qu’il faudra encore quelques mois d’amélioration des indicateurs économiques et de nouvelles mesures de soutien de Pékin pour confirmer que ces signes de reprise peuvent être durables.

Si la hausse des prix des produits miniers s’est nettement améliorée, de 4,2% sur un an, contre 1,8% en février, la demande dans d’autres secteurs de l’économie semble rester faible. Les prix des produits de consommation durable ont baissé pour le deuxième mois de suite, reflétant une faiblesse de la demande de biens tels que les voitures et les appareils ménagers.

“Nous nous attendons à ce que les cours du pétrole retombent dans les mois à venir. Cela pèsera sur les prix à la production (...). Entre-temps, la poursuite de la faiblesse de l’économie devrait continuer à limiter la pression sur les prix”, dit Julian Evans-Pritchard, économiste chez Capital Economics.

La croissance chinoise est à son rythme le plus faible depuis près de 30 ans, dans un contexte de faiblesse de la demande intérieure et de guerre commerciale avec les Etats-Unis. Des années de politique visant à réduire l’endettement à risque et la pollution ont par ailleurs découragé l’investissement.

L’indice des prix à la consommation (CPI) a progressé de 2,3% en mars en rythme annuel, au plus haut depuis cinq mois, après une hausse de 1,5% en février. Les économistes interrogés par Reuters anticipaient un gain légèrement supérieur (+2,4%).

Stella Qiu et Se Young Lee, Jean Terzian et Juliette Rouillon pour le service français, édité par Marc Joanny

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below