April 10, 2019 / 7:36 PM / 8 months ago

Deutsche Börse pourrait racheter FXall à Refinitiv pour 3,5 milliards de dollars

L'opérateur boursier allemand Deutsche Börse est en discussions avancées avec Refinitiv en vue du rachat à ce dernier de la plate-forme de transactions de change FXall pour environ 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d'euros), a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier mercredi. /Photo d'archvies/REUTERS

NEW YORK/FRANCFORT, (Reuters) - L’opérateur boursier allemand Deutsche Börse est en discussions avancées avec Refinitiv en vue du rachat à ce dernier de la plate-forme de transactions de change FXall pour environ 3,5 milliards de dollars (3,1 milliards d’euros), a-t-on appris de plusieurs sources proches du dossier mercredi.

L’opération permettrait à Deutsche Börse d’accroître la diversification de ses activités tout en donnant à Refinitiv les moyens de réduire la dette creusée lors de sa prise de contrôle l’an dernier par un consortium emmené par Blackstone Group, un rachat par endettement (LBO) de 20 milliards de dollars.

Un accord pourrait être annoncé dès la semaine prochaine, ont précisé les sources, qui ont requis l’anonymat.

Deutsche Börse s’est refusé à tout commentaire et Refinitiv n’a pas répondu dans l’immédiat à une demande de commentaire.

FXall compte plus de 2.300 clients institutionnels qui utilisent sa plate-forme pour échanger des devises, selon son site internet.

Deutsche Börse, l’opérateur historique de la Bourse de Francfort, cherche de nouvelles sources de revenus pour compenser l’érosion de la rentabilité de ses activités d’origine, conséquence de l’émergence de nouveaux opérateurs et de l’essor des fonds passifs, qui répliquent les performances des indices boursiers.

Mardi, le groupe allemand a annoncé le rachat pour 850 millions de dollars du spécialiste des logiciels de gestion du risque Axioma, qu’il prévoit de fusionner avec ses activités d’indices pour créer une nouvelle société d’analyse.

Blackstone a racheté l’année dernière 55% de Refinitiv à Thomson Reuters, maison mère de Reuters News, qui conserve 45% du capital.

Refinitiv a assumé 13,5 milliards de dollars de dettes souscrites lors du rachat selon Moody’s Investors Service.

David French à New York, Andreas Framke et Arno Schuetze à Francfort; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below