April 10, 2019 / 8:35 AM / 2 months ago

Les Bourses européennes montent doucement en attendant la BCE et la Fed

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse prudente mercredi avant d’importants rendez-vous de politique monétaire et le sommet européen sur le Brexit.

Les principales Bourses européennes ont ouvert en hausse.À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,31% vers 8h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,43% et à Londres, le FTSE grappille 0,04%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 0,31% à 5.453,36 points vers 8h25 GMT. À Francfort, le Dax prend 0,43% et à Londres, le FTSE grappille 0,04%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro avance de 0,39%, le FTSEurofirst 300 de 0,23% et le Stoxx 600 de 0,21%.

Les Bourses européennes font preuve de résilience après avoir été refroidies la veille par l’abaissement des prévisions de croissance mondiale du Fonds monétaire international et un regain de tension entre les Etats-Unis et l’Union européenne dans le dossier des subventions à Boeing et Airbus.

Les investisseurs restent prudents avant la réunion de politique monétaire de la Banque centrale européenne, avancée d’une journée en raison des réunions de printemps du FMI et de la Banque mondiale qui se tiendront à Washington en fin de semaine.

La BCE ne devrait pas modifier ses taux mais pourrait donner des indications quant au ralentissement de l’économie en zone euro. Fin mars, son président Mario Draghi avait déclaré que l’institution de Francfort était disposée à repousser encore un premier relèvement de ses taux si nécessaire et qu’elle pouvait envisager des mesures permettant d’atténuer les effets secondaires indésirables des taux négatifs.

Les investisseurs seront également attentifs à la publication à 18h00 GMT des ‘minutes’ de la réunion des 19 et 20 mars de la Fed, à l’issue de laquelle elle a annoncé qu’elle arrêterait de réduire son bilan en septembre et laissé entendre qu’elle renonçait à lever les taux cette année.

VALEURS

La plupart des indices sectoriels sont en hausse: celui de la distribution gagne 0,49%. Tesco prend environ 0,5% après avoir pris plus de 2% à l’ouverture, la première chaîne de supermarchés britannique ayant annoncé une hausse plus marquée que prévu de son bénéfice opérationnel 2018-2019.

A l’inverse, Carrefour, qui publiera ses résultats trimestriels le 24 avril, perd 1,83%, plusieurs analystes ayant prévenu d’une faiblesse des ventes du groupe au premier trimestre.

Asos prend plus de 5% après avoir maintenu ses prévisions annuelles de chiffre d’affaires, de marges et de dépenses d’investissements malgré la baisse importante de son bénéfice avant impôt au premier semestre de son exercice décalé.

TF1 grimpe pour sa part de 4,55% en réaction à l’annonce de la diffusion en exclusivivité du Mondial de rugby 2019.

EN ASIE

Le Nikkei à la Bourse de Tokyo a fini en baisse de 0,53%, pénalisé à son tour par les craintes sur le ralentissement économique mondial et les frictions commerciales entre les Etats-Unis et l’Europe.

Le président américain Donald Trump a déclaré mardi vouloir imposer à l’Union européenne des droits de douane sur 11 milliards de dollars (9,8 milliards d’euros) de produits exportés en représailles aux aides publiques dont bénéficie Airbus. En retour, la Commission européenne a dit travailler de son côté à de possibles mesures de rétorsion au sujet des subventions à Boeing.

Les Bourses chinoises se sont retournées à la hausse à l’approche de la clôture soutenues par les valeurs de la santé et de la consommation : le CSI 300 des grandes capitalisations a gagné 0,26% et le Shanghai Composite 0,07%.

A WALL STREET

A l’instar de ses homologues européennes, la place de Wall Street a terminé en baisse la séance de mardi et pour les mêmes raisons, à savoir la révision à la baisse des prévisions de croissance du FMI et un nouveau front, USA-UE, qui semble s’ouvrir dans la guerre commerciale. [.NFR]

Les trois indices majeurs de New York ont perdu entre 0,56% et 0,72%.

Neuf des 11 indices S&P sectoriels ont fini dans le rouge, la plus grosse perte revenant à celui des industrielles (-1,4%). Boeing a encore cédé 1,5%, pâtissant d’une chute de ses livraisons liée à l’immobilisation au sol des 737.

TAUX

La baisse amorcée mardi des rendements obligataires sur fond de regain d’aversion au risque se poursuit: le 10 ans américain recule sous 2,49%.

Dans les premiers échanges, le 10 ans allemand, la référence en zone euro, reste en territoire négatif à -0,007%.

CHANGES

Les variations sont très limitées sur les devises avant les annonces des banques centrales européenne et américaine. L’euro est stable à 1,126 dollar. L’indice dollar est lui aussi inchangé face à un panier de devises internationales.

Le sterling affiche une modeste hausse face au dollar et à l’euro, les cambistes se gardant de prendre des positions hasardeuses à l’approche d’un sommet européen extraordinaire qui réunira à Bruxelles les chefs d’Etat et de gouvernement de l’UE.

Les députés britanniques ont approuvé mardi le projet de report du Brexit de Theresa May jusqu’au 30 juin, que la Première ministre britannique défendra dans la journée lors de ce Conseil européen.

La couronne norvégienne a atteint en séance un plus haut de cinq mois face à l’euro sur des anticipations de nouvelle hausse des taux de la banque centrale du pays après des chiffres d’inflation plus forts que prévu.

PÉTROLE

Sur le marché pétrolier, les cours du brut évoluent en légère hausse, tiraillés entre le resserrement de l’offre de l’Opep, les sanctions américaines contre l’Iran et le Venezuela et les craintes concernant le ralentissement de l’économie.

Édité par Blandine Hénault

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below