April 5, 2019 / 4:49 AM / 5 months ago

Japon: Progression plus faible qu'attendu des dépenses des ménages

Les dépenses des ménages japonais ont progressé moins qu'attendu en février, alors que les salaires réels ont connu leur plus important déclin en plus de trois ans, soulevant des inquiétudes sur l'impact qu'ont les tensions commerciales mondiales sur la consommation privée au Japon. /Photo d'archives/REUTERS/Thomas White

TOKYO (Reuters) - Les dépenses des ménages japonais ont progressé moins qu’attendu en février, alors que les salaires réels ont connu leur plus important déclin en plus de trois ans, soulevant des inquiétudes sur l’impact qu’ont les tensions commerciales mondiales sur la consommation privée au Japon.

Les statistiques gouvernementales publiées vendredi suggèrent que les revenus des ménages pourraient ne pas suffire à soutenir la consommation au Japon dans un contexte de guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine qui affaiblit la production et les exportations japonaises.

Ces données laissent également à penser que le gouvernement pourrait être contraint de reporter la hausse de la TVA prévue en octobre prochain et demander de l’aide à la Banque du Japon (BoJ) pour soutenir l’économie.

“Les pénuries de main-d’oeuvre ne poussent pas les salaires vers le haut, et il faut une hausse des salaires pour espérer que l’inflation progresse”, note Norio Miyagama, économiste chez Mizuhi Securities.

“Pour le moment la BOJ est dans l’expectative, mais elle pourrait avoir à prendre des mesures face à un nouveau coup dur pour l’économie”, ajoute-t-il.

D’après les statistiques officielles, les dépenses des ménages ont augmenté de 1,7% en février en rythme annuel, en deçà de la prévision médiane des analystes qui donnait une progression de 2,1% et en recul par rapport au mois précédent (+2,0%).

Les revenus des ménages, ajustés de l’inflation, ont diminué de 1,1% en février en rythme annuel, soit leur plus important déclin depuis juin 2015.

Cette chute des salaires réels intervient dans un contexte de morosité dans le secteur des affaires. Le sentiment des grandes entreprises industrielles s’est dégradé en janvier-mars, montre l’enquête “tankan” de la BOJ publiée en début de semaine, soulignant l’inquiétude que font régner les tensions commerciales sino-américaines.

Des économistes et des politiciens s’inquiètent que la hausse programmée de la TVA, de 8% à 10%, affecte davantage la consommation privée.

Stanley White; Jean Terzian pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below