April 3, 2019 / 11:17 AM / 18 days ago

Ikea teste la location de meubles sur 30 marchés

KAARST, Allemagne (Reuters) - Ikea va étendre son programme test de location de meubles et de canapés à une trentaine de marchés, le géant suédois de l’ameublement ayant décidé d’opérer un virage stratégique en réduisant la vente de produits jetables à faibles coûts pour répondre aux préoccupations environnementales croissantes.

Ikea va étendre son programme test de location de meubles et de canapés à une trentaine de marchés, le géant suédois de l'ameublement ayant décidé d'opérer un virage stratégique en réduisant la vente de produits jetables à faibles coûts pour répondre aux préoccupations environnementales croissantes. /Photo d'archives/REUTERS/Ints Kalnins

Ce programme, lancé en février, a été détaillé mercredi lors d’un événement organisé dans son premier magasin “durable” ouvert en 2017 à Kaarst, dans l’ouest de l’Allemagne.

“Tester des projets d’offres de location est l’un des moyens (...) pour mettre en oeuvre notre stratégie de transformation”, a déclaré Jesper Brodin, directeur général d’Ingka Group, propriétaire de la plupart des magasins Ikea

“Le changement climatique et la surconsommation font partie des plus grands défis de la société.”

Ikea a commencé à tester différents projets de location de mobilier aux Pays-Bas, en Suède, en Suisse et en Pologne, et envisage d’étendre les tests à une trentaine de marchés l’an prochain.

Le groupe réfléchit à un programme d’abonnement pour les entreprises en Suède et en Suisse. Aux Pays-Bas, il teste en partenariat avec une association de logements un forfait de location destiné aux étudiants.

Le virage opéré par Ikea vers une économie plus circulaire survient dans un contexte de changements de mode de consommation où de nombreux clients, soucieux de l’environnement, déclarent préférer louer des articles plutôt que de les acheter.

Le numéro un mondial de l’ameublement est également confronté au peu d’enthousiasme des clients pour assembler eux-mêmes les meubles et à la désaffection de ses grands magasins généralement situés à l’extérieur des centres-villes, sur fond d’essor du commerce en ligne.

Le site Rent the Runway, qui ne louait jusqu’ici que des vêtements et des accessoires de créateurs, a annoncé le mois dernier un partenariat avec la marque West Elm de Williams-Sonoma, afin de permettre à ses clients de louer des produits d’aménagement d’intérieur.

Ikea, dont le chiffre d’affaires s’élevait à 39 milliards d’euros l’an dernier, a déclaré vouloir développer des offres de location par abonnement pour permettre aux produits d’être réutilisés autant que possible avant leur recyclage.

Le groupe s’était déjà engagé à fabriquer tous ses produits à partir de matériaux renouvelables et recyclés d’ici 2030 et à les concevoir de manière à ce qu’ils soient réutilisables, réparables et recyclables.

Claude Chendjou pour le service français, édité par Catherine Mallebay-Vacqueur

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below