April 3, 2019 / 8:57 AM / 4 months ago

Les Bourses européennes saluent des signes de progrès sur le commerce

PARIS (Reuters) - Les principales Bourses européennes sont pour la plupart en hausse mercredi, dans le sillage des places asiatiques, les signes de progrès dans les négociations commerciales sino-américaines et un indicateur chinois rassurant alimentant l’appétit pour le risque.

Les principales Bourses européennes sont pour la plupart en hausse mercredi. À Paris, l'indice CAC 40 gagne 0,78% vers 8h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,28% mais à Londres, le FTSE perd 0,07%. /Photo d'archives/REUTERS/Toby Melville

À Paris, l’indice CAC 40 gagne 0,78% à 5.465,75 points vers 8h15 GMT. À Francfort, le Dax prend 1,28% mais à Londres, le FTSE perd 0,07%.

L’indice EuroStoxx 50 de la zone euro monte de 0,9%, le FTSEurofirst 300 de 0,61% et le Stoxx 600 de 0,67%.

Les négociations entre les deux premières puissances économiques mondiales doivent reprendre ce mercredi à Washington en présence du vice-Premier ministre chinois Liu He, du représentant au Commerce américain Robert Lighthizer et du secrétaire au Trésor Steven Mnuchin.

Un article du Financial Times selon lequel les Etats-Unis et la Chine se rapprochent de la conclusion d’un accord commercial alimente l’optimisme des investisseurs.

Le climat général se nourrit également de l’annonce d’un rebond de l’activité du secteur des services chinois en mars, à un plus haut de quatorze mois, sous l’effet d’une amélioration de la demande interne et externe.

En revanche, l’activité dans le secteur privé au sein de la zone euro est restée morose le mois dernier, selon les enquêtes PMI auprès des directeurs d’achats, ce qui suggère que la dégradation observée dans le secteur manufacturier se propage à celui des services.

En Allemagne, la fermeté du secteur des services en mars n’a pas suffi à compenser la faiblesse du secteur manufacturier de la première économie européenne.

Outre-Atlantique, la séance sera animée par les chiffres de l’enquête ADP sur l’emploi privé et de l’indice ISM des services aux Etats-Unis.

VALEURS

Les secteurs des ressources de base et de l’automobile enregistrent les plus fortes progressions en Europe, avec des gains respectifs de 1,78% et de 1,75%, grâce aux espoirs entretenus par l’évolution de la situation sur le commerce international.

Le compartiment technologique est également bien orienté (+1,1%). STMicroelectronics et AMS s’octroient respectivement 4,71% et 3,98%.

Saint-Gobain signe l’une des plus fortes hausses du CAC 40, des analystes évoquant un article des Echos sur une possible cession de 60% de sa filiale en difficulté Pont-à-Mousson à un groupe chinois.

L’action Casino recule de 2,07%, sanctionnée par l’abaissement de la note de crédit de l’agence de notation Moody’s de Ba1 à Ba3.

EN ASIE

Le Nikkei à Tokyo a fini sur une note positive (+0,97%) grâce à l’optimisme sur l’issue des discussions commerciales entre les Etats-Unis et la Chine et à la progression de Fast Retailing (+5,4%), le propriétaire de la marque de prêt-à-porter Uniqlo ayant annoncé de solides ventes à périmètre comparable en mars.

Les Bourses chinoises sont aussi bien orientées, encouragées par des signes d’amélioration sur l’état de santé de l’économie locale après l’annonce d’un rebond dans le secteur des services le mois dernier et par des signes d’avancées dans le commerce.

Le CSI 300 des grandes capitalisations a gagné 1,3%, à un pic d’environ un an, et l’indice composite de la Bourse de Shanghai a pris 1,2%.

A WALL STREET

La Bourse de New York a fini sans tendance claire mardi, un avertissement de Walgreens Boots sur ses résultats ayant pénalisé l’indice Dow Jones tandis que le Nasdaq enregistrait une quatrième hausse consécutive et que le Standard & Poor’s 500 calait. [.NFR]

Le géant des “drugstores” Walgreens Boots Alliance a chuté de 12,81%, le marché ayant lourdement sanctionné la révision à la baisse de sa prévision de bénéfice annuel et des résultats trimestriels sous le consensus.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans repart à la hausse après une légère détente la veille. Il reprend quatre points de base à 2,519%, un pic d’environ deux semaines.

Le 10 ans allemand, la référence en Europe, grimpe de cinq points de base à -0,002%, en passe de revenir en territoire positif grâce aux signes d’amélioration des négociations commerciales sino-américaines.

CHANGES

Sur le marché des changes, le dollar cède 0,3% face à un panier de devises internationales après avoir grimpé la veille à un pic de plus de trois semaines. Dans le même temps, l’euro remonte vers 1,124 après être tombé mardi sous 1,12.

Le livre sterling progresse face au dollar et à l’euro après avoir évolué la veille au gré des annonces liées au Brexit.

La devise britannique réagit à l’annonce d’une rencontre dans la journée entre la Première ministre britannique Theresa May et le chef de file de l’opposition travailliste Jeremy Corbyn pour examiner ensemble les moyens de trouver une issue à l’impasse politique du Brexit.

PÉTROLE

Les cours du brut sont en légère hausse, la diminution de la production de l’Opep et les sanctions américaines contre l’Iran et le Venezuela prenant le pas sur l’annonce mardi soir d’une hausse inattendue des stocks de brut aux Etats-Unis.

Le baril de Brent se rapproche de 70 dollars et celui de brut léger américain (WTI, West Texas Intermediate) grimpe à 62,9 dollars

Édité par Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below