April 2, 2019 / 6:25 AM / 6 months ago

Brexit: "Grande perturbation" sur les marchés en cas de "no deal", dit Villeroy

Une sortie non négociée du Royaume-Uni de l'Union européenne entraînerait une "grande perturbation" sur les marchés financiers en dépit des précautions prises en amont, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France. /Photo d'archives/REUTERS/Toru Hanai

PARIS (Reuters) - Une sortie non négociée du Royaume-Uni de l’Union européenne entraînerait une “grande perturbation” sur les marchés financiers en dépit des précautions prises en amont, a déclaré mardi le gouverneur de la Banque de France.

“Nous avons pris toutes les dispositions au niveau européen comme au niveau national, y compris en cas de sortie sans accord, pour assurer la continuité des contrats et pour protéger les clients du secteur financier”, a souligné François Villeroy de Galhau, invité de France Inter.

Pour autant, le “no deal” reste “la plus mauvaise solution”, selon le gouverneur de la Banque de France.

“Je crois qu’il vaut beaucoup mieux l’éviter, ce serait sur le plan économique et sur le plan des marchés financiers, un scénario de grande perturbation”, a-t-il déclaré.

Faute de consensus au Parlement britannique, la confusion demeure sur l’avenir du Brexit, qui pourrait avoir lieu le 12 avril ou plus tard, avec ou sans accord négocié entre Londres et les Vingt-Sept, selon les cas de figure.

Simon Carraud, édité par Nicolas Delame

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below