April 1, 2019 / 3:28 PM / 3 months ago

La BCE préfère des fusions bancaires transfrontalières

La Banque centrale européenne préférerait assister à des fusions entre banques de différents pays de la zone euro qu'à des rapprochements entre établissements du même pays, a déclaré lundi son vice-président, Luis de Guindos (photo). /Photo prise le 7 janvier 2019/REUTERS/Ints Kalnins

FRANCFORT (Reuters) - La Banque centrale européenne (BCE) préférerait assister à des fusions entre banques de différents pays de la zone euro qu’à des rapprochements entre établissements du même pays, a déclaré lundi son vice-président, Luis de Guindos, en réponse à des questions sur de possibles mariages dans le secteur en Allemagne et en Espagne.

“La consolidation peut être une alternative afin de réduire les coûts et de gagner en efficacité”, a-t-il dit à des députés européens. “Mais (...) du point de vue de la BCE, ce que nous préférons, c’est une consolidation transfrontalière.”

Il avait auparavant été interrogé sur la possibilité d’une fusion entre les groupes allemands Commerzbank et Deutsche Bank d’une part, entre les espagnols Bankia et Sabadell d’autre part.

Francesco Canepa; Marc Angrand pour le service français

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below