April 1, 2019 / 1:53 PM / 22 days ago

Wall Street ouvre en hausse, rassurée sur la Chine

(Reuters) - La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi après l’annonce d’un retour inattendu à la croissance du secteur manufacturier en Chine en mars, qui rassure les investisseurs sur la santé de la deuxième économie mondiale.

La Bourse de New York a ouvert en hausse lundi. Quelques minutes après le début des échanges, l'indice Dow Jones gagne 0,6%. /Photo prise le 27 février 2019/REUTERS/Brendan McDermid

Quelques minutes après le début des échanges, l’indice Dow Jones gagne 155,35 points, soit 0,6%, à 26.084,03 points et le Standard & Poor’s 500, plus large, progresse de 0,65% à 2.852,96 points.

Le Nasdaq Composite prenait quant à lui 1% juste après l’ouverture pour remonter au-dessus du seuil des 7.800 points pour la première fois depuis le 22 mars.

La moyenne mobile à 50 jours du S&P-500 a dépassé dans les premiers échanges sa moyenne à 200 jours pour la première fois depuis avril 2016, une configuration dite de “golden cross” considérée par certains investisseurs comme un important signal positif.

En Chine, l’indice des directeurs d’achats (PMI) Caixin-Markit est remonté à 50,8 en mars, son plus haut niveau depuis huit mois et au-dessus du seuil de 50 séparant contraction et expansion de l’activité, alors que les économistes interrogés par Reuters l’attendaient inchangé à 49,2.

Cet indicateur suggérant une amélioration de la conjoncture de la deuxième économie mondiale est venu s’ajouter aux signes de progrès de la fin de la semaine dernière dans les discussions commerciales entre la Chine et les Etats-Unis.

Ces facteurs profitent entre autres au secteur des semi-conducteurs, qui réalise une part importante de ses ventes sur le marché chinois.

Advanced Micro Devices (AMD) gagne 2,47%, Micron Technology 1,92% et Nvidia 0,99%.

Sur le marché obligataire, le rendement des bons du Trésor américain à dix ans poursuit sa remontée: à 2,4475%, il reste supérieur au rendement à trois mois (2,3961%), sous lequel il était tombé la semaine dernière, une inversion partielle de la courbe des taux qui avait préoccupé les investisseurs.

Le dollar, lui, cède du terrain face à un panier de devises de référence et l’euro remonte au-dessus de 1,1235.

Le billet vert a creusé ses pertes après l’annonce d’un recul inattendu des ventes au détail aux Etats-Unis en février. Les investisseurs attendent plusieurs autres indicateurs économiques à 14h00 GMT: l’indice ISM d’activité dans le secteur manufacturier américain, les chiffres mensuels des dépenses de construction et ceux des stocks des entreprises.

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below