March 29, 2019 / 1:00 PM / 5 months ago

Wall Street devrait ouvrir en hausse, portée par le commerce

PARIS (Reuters) - Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes sont bien orientées vendredi à mi-séance, encouragées par des avancées dans le dossier commercial entre les Etats-Unis et la Chine, ce qui permet une remontée des taux longs.

Wall Street est attendue en hausse et les Bourses européennes sont bien orientées vendredi à mi-séance. À Paris, le CAC 40 gagne 0,79% vers 12h15 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,84% et à Londres, le FTSE prend 0,33%. /Photo prise le 28 mars 2019/REUTERS

Les futures sur indices new-yorkais signalent une ouverture de Wall Street en hausse de 0,4% à 0,5%.

À Paris, le CAC 40 gagne 0,79% à 5.338,6 vers 12h15 GMT. À Francfort, le Dax gagne 0,84% et à Londres, le FTSE prend 0,33%.

L’indice paneuropéen FTSEurofirst 300 avance de 0,5%, l’EuroStoxx 50 de la zone euro de 0,75% et le Stoxx 600 de 0,49%.

Pour la dernière séance du trimestre, les Bourses mondiales repartent de l’avant, portées par les espoirs d’un accord dans l’épineux dossier du commerce entre Américains et Chinois.

Le secrétaire américain au Trésor, Steven Mnuchin, a indiqué vendredi avoir eu des discussions “fructueuses” lors de sa visite à Pékin dans le cadre des négociations destinées à trouver une issue au contentieux opposant les deux premières puissances économiques mondiales.

Ce regain d’espoir sur le commerce, qui ranime l’intérêt des investisseurs pour les actifs risqués et entraîne les rendements obligataires à la hausse, atténue pour le moment les interrogations autour de la vigueur de l’économie américaine.

La courbe des taux entre les emprunts d’Etat à trois mois et à dix ans reste toutefois inversée depuis des indicateurs inférieurs aux attentes et le revirement de la Réserve fédérale sur ses taux la semaine dernière.

A l’agenda macro-économique, les intervenants prendront connaissance à 12h30 GMT de l’indice des prix “core PCE” de janvier aux Etats-Unis, le baromètre d’inflation que privilégie la Réserve fédérale, accompagné des derniers chiffres des dépenses de consommation des ménages. La confiance du consommateur de l’université du Michigan sera dévoilée à 14h00 GMT.

Du côté de la conjoncture en zone euro, les ventes au détail en Allemagne ont progressé de 0,9% en février alors que les économistes les attendaient en repli de 0,9%. LES VALEURS À SUIVRE À WALL STREET

A Wall Street, DowDupont cède 2,2% dans les échanges avant-Bourse après avoir réduit jeudi soir sa prévision de chiffre d’affaires trimestriel en raison notamment de graves inondations dans le Midwest américain qui ont perturbé l’activité de sa filiale d’agrochimie en mars.

Le marché surveillera également Lyft, un groupe de véhicules de transport avec chauffeur (VTC), qui fait ses débuts sur le Nasdaq au prix de 72 dollars, un chiffre en haut de la fourchette, qui lui confère une valorisation de 24,3 milliards de dollars.

VALEURS EN EUROPE

En Europe, les secteurs sensibles à la thématique commerciale comme les ressources de base (+2,05%) ou l’automobile (+1,26%) portent logiquement la tendance.

La cote est animée également par des publications d’entreprises, notamment les résultats annuels d’Altice Europe, très bien accueillis. L’opérateur télécoms prend 22,49% après avoir dit tabler sur un retour à la croissance en France en 2019.

Hennes & Mauritz (H&M) bondit de 12,74%, permettant au secteur de la distribution de gagner 1,47%, après avoir fait état d’une baisse moins forte que prévu de son bénéfice trimestriel imposable.

A l’inverse, le voyagiste TUI recule de 6,59% après avoir dit que son bénéfice serait amputé de 200 millions d’euros en 2019 en raison des interdictions de vol frappant le Boeing 737 MAX à la suite de deux catastrophes aériennes impliquant cet appareil.

TAUX

Le rendement des Treasuries à 10 ans reprend trois points de base autour de 2,42% mais reste sous celui des T-Bills à trois mois, prolongeant ainsi l’inversion de la courbe des taux, souvent perçue comme un signe avant-coureur d’une récession. En Europe, le taux de Bund à 10 ans suit le mouvement (+1,5 point de base) mais reste en territoire négatif à -0,054%.

CHANGES

L’euro grappille 0,1% à 1,123 dollar après avoir touché un creux de trois semaines à 1,1207.

L’indice dollar, qui mesure l’évolution du billet vert face à six monnaies de référence, recule légèrement avant la publication des statistiques sur les revenus des ménages..

De son côté, la livre gagne environ 0,4% face au dollar et à l’euro avant le vote, pour la troisième fois, des députés britanniques sur le projet d’Accord de retrait négocié entre Theresa May et Bruxelles. D’après une information du quotidien The Sun, Dominic Raab, ancien ministre du Brexit, serait prêt à soutenir l’accord de la Première ministre, ce qui soutien la monnaie britannique.

PÉTROLE

Les deux contrats de référence sur le brut progressent de l’ordre de 1,5%, soutenus par les avancées sur le front du commerce.

Le Brent monte à 68,74 dollars le baril et le brut léger américain grimpe au-dessus de 60 dollars.

Édité par Juliette Rouillon

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below