March 28, 2019 / 1:03 PM / 6 months ago

Zone euro: Lagarde (FMI) presse pour un système de garantie des dépôts

Les pays de la zone euro doivent dépasser leurs craintes concernant la mutualisation des risques bancaires et mettre en place un système de garantie commune des dépôts, a déclaré jeudi la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde. /Photo prise le 16 février 2019/REUTERS/Andreas Gebert

PARIS (Reuters) - Les pays de la zone euro doivent dépasser leurs craintes concernant la mutualisation des risques bancaires et mettre en place un système de garantie commune des dépôts, a déclaré jeudi la directrice générale du Fonds monétaire international, Christine Lagarde.

Vingt ans après la mise en place d’une monnaie commune, le système financier de la zone euro reste fragmenté, a déploré Christine Lagarde lors d’une conférence organisée par la Banque de France, à Paris.

Malgré l’existence d’un système commun de supervision financière et l’instauration d’un mécanisme de gestion des faillites bancaires, les établissements financiers continuent de privilégier les prêts et investissements sur les marchés nationaux, a-t-elle observé.

“Ce qu’il reste à faire est clair : établir un système commun de garantie des dépôts. Nous sommes capables de trouver les moyens de répondre à nos préoccupations nationales légitimes”, a déclaré Christine Lagarde.

“J’exhorte aujourd’hui les dirigeants de la zone euro à ranimer le débat, à négocier de bonne foi et à faire de difficiles compromis, afin de libérer tout le potentiel de l’union bancaire”, a-t-elle ajouté.

La zone euro dispose déjà d’une supervision commune des banques et d’un mécanisme de résolution des crises mais le système de garantie commune des dépôts bancaires, troisième pilier du projet d’union bancaire visant à ce que tous les citoyens bénéficient du même niveau de protection, fait encore défaut.

Les pays de la zone euro peinent à parachever ce projet lancé en 2012 en pleine crise des dettes souveraines européennes.

Certains pays du nord de l’Europe, Allemagne et Pays-Bas en tête, rechignent à la perspective d’un système commun de garantie des dépôts, s’inquiétant de devoir payer pour les risques pris par les systèmes bancaires de l’Europe du Sud, comme l’Italie, la Grèce, où le Portugal, plombés par des créances douteuses.

Leigh Thomas, Myriam Rivet pour le service français, édité par Yann Le Guernigou

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below